GUS rachète le site américain ConsumerInfo.com

 |  | 532 mots
Lecture 3 min.
Déjà présent sur le marché des bases de données financières par le biais de sa filiale Experian, le groupe britannique Great Universal Stores (GUS) se renforce aujourd'hui dans le domaine du commerce électronique avec le rachat du site américain ConsumerInfo.com, numéro un aux Etats-Unis pour l'information sur le crédit. Diversifié - il possède notamment la marque de luxe Burberry's, le distributeur multi-canal Argos, un distributeur spécialisé en Afrique du Sud et des activités de commerce électronique diverses - GUS paiera 130 millions de dollars au site immobilier américain Homestore.com pour mettre la main sur ConsumerInfo.com. ConsumerInfo, créé en 1997, tire les trois quarts de ses revenus des abonnements : le site fournit aux consommateurs des historiques de crédit, des informations sur la situation des comptes des cartes de crédit qu'ils détiennent, sur les organismes de crédit s'étant renseignés sur leur profil financier ou sur les opportunités de crédit. Au 28 février, la société comptait 778.000 abonnés (pour 79,95 dollars par an), contre 492.000 un an plus tôt. Elle a dégagé un bénéfice d'exploitation de 50 millions de dollars l'an dernier, après avoir atteint son seuil de rentabilité en septembre, seuil sous lequel elle n'est pas retombée depuis. GUS souligne que l'acquisition aura un impact positif immédiat sur son résultat et que ConsumerInfo.com n'est quasiment pas endetté. Cette acquisition complète logiquement le portefeuille d'activités d'Experian, qui commercialise déjà auprès des entreprises des bases de données financières et générales sur les consommateurs. La division a généré l'an dernier 16% du chiffre d'affaires de GUS (soit un peu plus d'un milliard de livres) et 36% de son bénéfice. "Experian estime que la vente directe aux consommateurs de services liés au crédit est un marché à croissance forte. En surveillant et en gérant attentivement leurs données de crédit, les consommateurs peuvent influencer le montant des crédits dont ils disposent et le taux d'intérêt qu'ils paient", explique GUS dans un communiqué. Experian, déjà présente sur le marché américain avec les sites Experian.com et CreditExpert.com, estime à un million le nombre de personnes déjà abonnées à un service d'information en ligne sur le crédit. Et la société compte sur l'acquisition de ConsumerInfo.com pour favoriser les ventes de produits de son portefeuille actuel. Pour Homestore.com, la cession de ConsumerInfo.com constitue un revers : le groupe spécialisé dans l'immobilier en ligne n'avait acquis le site qu'en août dernier, à l'occasion du rachat de la famille de sites iPlace, pour un total de 150 millions de dollars, dont 70 millions en cash. Mais Homestore a subi depuis plusieurs revers : après une enquête interne, il a notamment été contraint de revoir à la baisse les résultats publiés pour 2000. Engagé dans une stratégie de recentrage sur ses seules activités immobilières, le groupe précise aujourd'hui qu'en raison de la cession de ConsumerInfo.com, il ne dégagera pas de cash-flow positif sur l'ensemble de l'année 2002.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :