Sévère "profit warning" pour Flextronics

Touché par la faiblesse de la demande dans les nouvelles technologies, le sous-traitant électronique Flextronics a lancé lundi soir après la clôture des marchés américains un sévère "profit warning", divisant par plus de deux ses prévisions de résultats pour les prochains trimestres.Le groupe attend pour le trimestre (clos fin juin) en cours un chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars, contre une précédente prévision de 3 à 3,3 milliards de dollars. Mais surtout le bénéfice devrait s'établir entre 5 et 8 cents par action. Or, Flextronics tablait jusqu'à présent sur un résultat avant éléments exceptionnels compris entre 10 et 13 cents par action. Du côté de Wall Street, on attendait un chiffre d'affaires moyen de 3,14 milliards de dollars pour un bénéfice par action de 11 cents.Le sous-traitant revoit également à la baisse ses prévisions du prochain trimestre (clos fin septembre). Le chiffre d'affaire attreindra 3,2 milliards de dollars pour un résultat allant de 7 à 10 cents par action. Jusque là, les analystes prévoyaient encore un revenu de 3,27 milliards de dollars et un bénéfice moyen de 13 cents par titre. Ces révisions sont à mettre sur le compte de la faiblesse de la demande pour les produits de télécommunications, deux des clients de Flextronics ayant réduit sensiblement le montant de leurs commandes afin d'écouler leurs stocks et réduire leurs coûts. "Nous porterons certainement plus d'attention aux possiblités de paiement de nos clients, même des plus gros", a averti le directeur général du groupe, Michael Marks. Il précise par ailleurs que la demande pour les circuits imprimés a été plus faible que prévu, même si cette activité devrait générer des cash-flows positifs au quatrième trimestre. Et ce pour la première fois en six trimestres. En revanche, les activités PC et électronique grand public se sont mieux porté que prévu.Michael Marks a quand même essayé de rassurer les investisseurs en leur assurant que le résultat allait progresser de 5 cents par titre grâce à la réduction des coûts et à des prix plus favorables dans les circuits imprimés. Une progression de 4 cents par action est également prévue grâce à une future croissance des revenus et de 10 à 12 cents par titre grâce aux restructurations. Mais le dirigeant n'a pas précisé de date quant à l'impact de ces anticipations dans les comptes du groupeEnfin, le directeur général a dit un mot sur la délocalisation de la production de la Xbox dont Flextronics est chargée et qui est passée de Hongrie en Chine, Microsoft désirant réduire les coûts de sa console (voir ci-contre). Il a assuré que Flextronics restait maître de l'assemblage final de la machine, même s'il allait utiliser un autre sous-traitant pour certaines parties de la fabrication.A la mi-journée mardi sur le Nasdaq, l'action Flextronics chutait de 20,37% à 9,81 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.