Le président de Cisco prédit la reprise pour l'an prochain

Le président de Cisco John Chambers a voulu faire preuve d'un certain optimisme lors de Supercomm, une conférence majeure consacrée aux équipements des télécommunications. Il a prédit la reprise du secteur pour l'année prochaine, portée par le rebond économique américain. Pour le second semestre, le président du fabricant de routeurs pour réseaux Internet est légèrement plus optimiste que ses alter ego concernant le niveau des investissements.Tirée par la consommation, la reprise devrait d'abord concerner le commerce de détail, puis les entreprises et enfin les fournisseurs de services dont font partie les opérateurs télécoms. Ces derniers devraient néanmoins en profiter avec un temps de retard de 2 à 6 mois, prédit John Chambers. Le groupe réalise pour l'instant 80% de ses revenus grâce aux entreprises et 20% seulement avec les opérateurs télécoms, une proportion que John Chambers veut maintenant voir évoluer. Cisco oeuvre depuis quelques mois pour que les opérateurs pèsent 40% du chiffre d'affaires d'ici trois ans. Fin 2001, le groupe a conclu de nouveaux contrats avec le Britannique Cable & Wireless, et avec le numéro 3 américain de la téléphonie longue distance, Sprint FON. Pendant la bulle Internet, Cisco s'est trop concentré sur les dotcoms ou sur les opérateurs de taille moyenne, emportés depuis par la débâcle boursière, et a négligé les grands opérateurs télécoms. John Chambers a enterré l'époque où Cisco avait habitué les investisseurs à battre systématiquement les estimations de Wall Street. Sans commenter les prévisions du quatrième trimestre clos fin juin, le président a déclaré: "Nous voulons être ennuyeusement prévisibles. Et ceci est un signal". Le consensus Thomson First Call table sur un bénéfice de 12 cents par action pour un chiffre d'affaires de 4,92 milliards de dollars.Pourtant, Cisco, qui s'est restructuré l'an passé afin de faire face à la dégradation de la conjoncture, avait réservé une bonne surprise aux marchés au dernier trimestre en publiant des résultats supérieurs aux attentes. Le bénéfice était ressorti à 11 cents par action, contre 3 cents un an avant pour un chiffre d'affaires en hausse de 2% à 4,82 milliards de dollars. Cisco signait là la première hausse de son résultat sur douze mois.A Wall Street jeudi, le titre Cisco perdait 2,45% à la mi-journée, à 15,53 dollars. Depuis le début de l'année, il est en retrait de près de 14%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.