L'activité de Ciena continue de se dégrader

 |  | 457 mots
L'équipementier pour réseaux optiques Ciena ne voit pas le bout du tunnel. Après un premier trimestre plutôt médiocre (voir ci-contre), le groupe américain publie pour son second trimestre des chiffres inférieurs aux attentes et continue de se montrer pessimiste pour les mois à venir. Pour la période février-avril, le chiffre d'affaires a plongé à 87,05 millions de dollars. En février dernier, en raison de l'annulation de la commande de deux gros clients, Ciena disait que son chiffre d'affaires ne dépasserait pas les 100 millions de dollars, contre 148,5 millions de dollars attendus par les analystes. Après l'avertissement, ils prévoyaient encore 96 millions de dollars, une chiffre même pas atteint par l'entreprise. En tout cas, le ralentissement du marché des télécoms conjugué aux surcapacités des réseaux ont réduit l'activité de Ciena comme une peau de chagrin. L'an dernier, au second trimestre, le groupe réalisait encore 425 millions de dollars de ventes. La perte nette ressort à 612 millions de dollars, soit 1,86 dollar par action, contre une perte de 50,7 millions de dollars il y a un an. Ce déficit est essentiellement dû à des charges pour restructuration et à des depréciations de stocks. Fin mars, le groupe a annoncé une nouvelle mesure de réduction des coûts portant sur la suppression de 22% de ses effectifs, soit 650 emplois. Ce plan de restructuration, qui est venu s'ajouter aux 400 emplois supprimés en février (12% des effectifs), devrait dégager à terme une économie annuelle de 125 à 135 millions de dollars. Ciena n'a pas communiqué ses chiffres hors éléments exceptionnels, alors qu'il est de coutume de le faire étant donné que ce sont des éléments de comparaison avec les estimations des analystes. Ces derniers attendaient d'ailleurs une perte de 21 cents par action.Ciena ne semble pas entrevoir d'éclaircie dans les mois à venir. Même s'il tente de rester optimiste pour l'industrie des télécoms en général en prétendant qu'elle devrait bientôt voir le bout du tunnel, il avoue que la situation reste incertaine quant aux investissement des opérateurs à court et moyen terme. En conséquence, le groupe anticipe pour son troisième trimestre un chiffre d'affaires équivalent, voire inférieur, à celui du deuxième. C'est en dessous des anticipations des analystes qui attendaient au moins un chiffre d'affaires de 95 millions de dollars.Pour l'instant, le groupe n'a pas intégré dans ses comptes ONI, un autre équipementier racheté 900 millions de dollars en février dernier. Ce dernier est spécialisé dans l'équipement optique des zones urbaines, un marché censé repartir assez vite en cas de reprise des investissements. A la mi-séance sur les marchés américains, le titre Ciena perd 6,52% à 6,02 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :