Juniper prudent pour ces prochains mois

L'année 2002 sera-t-elle celle du redécollage des investissements télécoms et Internet? La question reste en suspens même pour les équipementiers de réseaux comme Juniper. Le groupe américain, qui a lancé un sévère "profit warning" en décembre dernier, s'est montré plus que prudent pour ces prochains mois. Il anticipe pour le trimestre en cours un chiffre équivalent à celui du dernier trimestre et refuse d'annoncer des prévisions pour le second semestre, une position qu'il tiendra tant qu'il n'aura pas de visibilité sur le niveau de la demande de ses clients, qui se décomposent principalement entre opérateurs télécoms et fournisseurs d'accès Internet.Pour le trimestre en cours, Juniper n'attend pas de progression de ses revenus par rapport à ces derniers mois. L'équipementier table sur un chiffre d'affaires compris entre 150 et 155 millions de dollars pour un bénéfice par action de 3 cents. Du coup, au premier semestre, le groupe attend un chiffre d'affaires entre 305 et 315 millions de dollars pour un bénéfice par action de 7 cents. Ces prévisions illustrent la dégradation de l'activité sur un an. Au premier semestre 2001, le groupe avait engrangé 534 millions de dollars de revenus pour un bénéfice de 35 cents par action.Malgré tout, Juniper s'attend à un regain d'activité de la part des grandes entreprises. Il pense que les grands groupes finiront par se doter de leur propre réseau, au lieu de louer comme c'est le cas actuellement les réseaux publics des opérateurs, plus chers. Pour cette fin d'année 2001, le groupe publie des résultats en ligne avec des prévisions largement revues à la baisse fin décembre. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires ressort à 151 millions de dollars, en baisse de 49% sur un an. Jusqu'à fin décembre, le groupe attendait encore 200 millions de dollars dans ses caisses. Hors charges exceptionnelles, le bénéfice par action est comme prévu de 5 cents, contre 24 cents l'an dernier. Avant son "profit warning", le groupe espérait encore le double.Le dernier trimestre marque ainsi une rupture avec le troisième où le groupe pensait commencer à remonter la pente. A 10 cents par action, le bénéfice avait été supérieur aux attentes de Wall Street, et Juniper s'attendait à ce que la tendance se poursuive les mois suivants. Le titre Juniper cède 3,12% à 17,4 dollars à l'ouverture des marchés américains.latribune.fr

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.