La justice américaine ouvre une enquête sur AOL Time Warner

 |  | 291 mots
Lecture 1 min.
Par ces temps de suspicion systématique à l'égard des comptes des entreprises, une nouvelle étape a été franchie dans le dossier AOL Time Warner. Au lendemain d'un article de USA Today sur le sujet, le géant des médias a confirmé jeudi que le département de la Justice américaine menait une enquête sur sa comptabilité, et qu'il y collaborait entièrement. L'investigation est conduite par le procureur de Virginie, où siège AOL. L'Attorney general travaille en collaboration avec la SEC (Securities & Exchange Commission) qui a déjà ouvert une enquête sur le groupe de médias, suite à un article du Washington Post mettant en doute la véracité des comptes de la compagnie. "Dans le contexte actuel, quand quiconque s'interroge sur la comptablité, il n'est guère surprenant que les autorités gouvernementales compétentes veulent étudier les faits", justifie AOL Time Warner, dans un communiqué. "Comme nous l'avons dit et répété, notre comptabilité est en accord avec les principes comptables en vigueur (GAAP), et notre cabinet d'audit comptable Ernst and Young l'a confirmé à plusieurs reprises", a également tenu à préciser le groupe. En dépit des déclarations du groupe, l'annonce n'a pas rassuré les investisseurs. Le titre perd 7,66% à la mi-séance de New York à 11,45 dollars.Selon les révélations faites par le Washington Post il y a deux semaines, AOL Time Warner aurait gonflé ses recettes publicitaires de 270 millions de dollars entre 2000 et 2001 afin d'atteindre les objectifs financiers de Wall Street. Pour cela, le groupe aurait transformé des revenus issus de procès gagnés en justice en chiffre d'affaires. Il aurait également comptabilisé dans ses propres comptes des recettes publicitaires réalisées pour le compte d'eBay.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :