Priceline revoit ses prévisions à la baisse

Le secteur du tourisme reste difficile. C'est en tout cas le constat du site de voyages en ligne Priceline, qui a revu mercredi ses prévisions du second trimestre à la baisse. L'engouement traditionnel de juin n'aura pas été aussi fort que d'habitude et le PDG du site, Richard Braddock, ne s'aventure pas, pour l'instant, dans des prévisions chiffrées pour juillet et août. Sur la période avril-juin, le chiffre d'affaires ne dépassera pas 320 millions de dollars. Au départ, Priceline prévoyait une fourchette de 320 à 350 millions de dollars. Le résultat devrait ressortir à 6 millions de dollars, soit 3 cents par action. Là aussi, le bénéfice sera dans le bas de la fourchette des prévisions du groupe, qui tablait sur un résultat 3 à 5 cents par action. Les analystes attendaient un bénéfice de 4 cents par action.Le secteur du voyage redécolle donc moins vite que prévu après la crise due aux attentats du 11 septembre. Priceline est particulièrement exposé dans la mesure où la société dépend beaucoup de la vente de billets d'avion, le segment le plus touché. Les réservations ont surtout été prises plus tôt cette année, les vacanciers profitant de tarifs attractifs et de ventes au rabais.L'annonce, qui est tombée au moment de l'affaire WorldCom, a fait l'effet d'une bombe sur le titre Priceline. Celui-ci a perdu 25,53% hier à 2,83 dollars, tombant en séance à son plus bas depuis le 11 septembre, à 2,48 dollars.Ce qui a suscité la colère du PDG: "Une entreprise avoue qu'elle a fraudé pour 4 milliards de dollars tandis qu'une autre revoit ses prévisions d'à peine un penny, et vous ne pouvez pas voir la différence dans la réaction des marché!", s'est-il indigné.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.