Microsoft met Messenger sur les téléphones portables

Microsoft compte bien surfer sur la vague du "chat" en ligne, ces conversations en direct entre internautes permises par son logiciel Instant Messenger. Dès lundi, les inconditionnels du "chat" pourront poursuivre leurs discussions même lorsqu'ils ne seront pas derrière leur ordinateur. Quand un utilisateur de Messenger enverra un message à une personne qui n'est pas connectée, le texte sera redirigé vers son téléphone portable sous forme de SMS. La réponse au message effectuera alors le chemin inverse. Le service a un coût pour le détenteur du téléphone, qui doit payer pour chaque message reçu et envoyé.L'offre a été mise en place en partenariat avec les opérateurs de 8 pays européens: la Belgique (Proximus), les Pays-Bas (KPN), la Suisse (Swisscom), le Danemark (TDC), l'Autriche (ONE/Connect), la Turquie (Turkey Turkcell) et la Norvège (Telenor). Ils représentent en tout 31 millions de clients potentiels. Au total, Messenger est utilisé par 13 millions de personnes en Europe et par 46 millions dans le monde.C'est le deuxième service de MSN adapté sur téléphone portable après la boîte aux lettres électronique Hotmail, dont les messages sont également redirigés par SMS. Des dizaines de milliers d'utilisateurs se servent de Hotmail sur leur téléphone portable au rythme de 38 messages par mois en moyenne, a assuré Microsoft. Chaque message coûtant entre 20 et 30 cents d'euros, les services de MSN devraient devenir une manne pour les opérateurs mobiles en mal de nouvelles sources de revenus.Pour l'instant, Microsoft n'a pas convaincu les plus grands opérateurs du marché mais assure que chacun d'entre eux est très intéressé par les deux offres, Hotmail et Messenger. T-Mobile, la filiale de Deutsche Telekom, a confimé à Reuters travailler sur le lancement de ces services. Même chose pour Telefonica qui n'a pas encore d'échéance précise.Microsoft est le pionnier en matière de "chat" sur téléphone portable en Europe. Mais la concurrence ne saurait tarder à arriver: aux Etats-Unis, AOL a permis l'utilisation de sa messagerie instantanée sur des téléphones portables en partenariat avec VoiceStream, filiale de Deutsche Telekom. Mais Microsoft semble en avance. Instant Messenger fonctionnera sur n'importe quel combiné, et sera compatibles avec tous les réseaux. En revanche, la messagerie d'AOL nécessite la version 3390 de Nokia. Bientôt, elle devrait marcher sur le SGH-r225M de Samsung.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.