Epcos contraint de revoir à la baisse ses objectifs

 |  | 297 mots
Lecture 1 min.
La note d'optimisme qui avait accompagné, le 31 janvier, la publication des résultats trimestriels d'Epcos s'est dissipée. Pour le numéro deux mondial des composants passifs, l'heure n'est plus à se féliciter de la reprise des carnets de commande : au contraire, le groupe allemand revoit une nouvelle fois à la baisse ses prévisions pour l'exercice 2001-2002. Dans un entretien accordé à Reuters, le patron d'Epcos, Gerhard Pegam, explique ainsi que le chiffre d'affaires de l'exercice (qui se terminera le 30 septembre) accusera un recul de 20 à 30% sur celui de l'an dernier, en raison de la chute des prix. Dans le détail, même si les commandes montrent des signes de reprise aux Etats-Unis et en Europe, les surcapacités de certains marchés continuent de tirer les prix à la baisse. Ceux-ci pourraient ainsi reculer de 12 à 15% sur l'exercice, voire de 20 à 30% pour les produits les plus banalisés, comme les capaciteurs en céramiques utilisés dans les ordinateurs, les combinés mobiles ou l'automobile. Quant à l'Ebit (résultat avant impôt et intérêts), il devrait être inférieur à 100 millions d'euros, donc en dessous de la prévision évoquée en novembre : "nous nous efforçons de réaliser un Ebit à deux chiffres en 2002", précise Gerhard Pegam. Le deuxième trimestre de l'année (période janvier-mars) se déroule néanmoins comme prévu, ajoute le PDG d'Epcos ; il devrait donc marquer une stabilisation du chiffre d'affaires réalisé sur le trimestre précédent. La baisse du chiffre d'affaires prévue pour l'ensemble de l'exercice - soit 380 à 570 millions d'euros - devrait être en partie compensée par les 200 millions d'économies prévus pour cette année.A la Bourse de Francfort, l'action Epcos cédait 0,47% en fin de journée jeudi à 44,70 euros. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :