eBay cède sa maison de vente Butterfields

 |  | 325 mots
Lecture 1 min.
Première cession d'actif en sept ans d'existence. eBay, le premier groupe mondial d'enchères en ligne, a annoncé la vente de sa maison d'enchères californienne, Butterfields à Bonhams, une maison britannique. eBay a justifié cette décision en précisant que ce type d'activité convenait mieux au monde du "brick and mortar", c'est-à-dire au commerce physique.eBay avait pourtant acheté Butterfields en 1999 dans le but de se faire une place dans la vente d'objets d'art, un marché qui complétait parfaitement son positionnement de départ. Le site, créé en 1995, avait pour but de faire rencontrer les collectionneurs, qui n'en avaient pas la possiblité dans le monde physique. Une barrière que la Toile pouvait faire tomber. De cette manière, eBay est devenu l'endroit favori des détenteurs d'objets rares ou bizarres. Depuis, le panel de produits vendus s'est fortement diversifié, allant des ordinateurs, aux voitures en passant par les vêtements, les DVD ou les produits destinés aux professionnels. Les collectionneurs sont donc devenus une population marginale sur le site.Depuis son rachat par eBay, Butterfields, de son côté, avait pu facilement trouver de nouveaux débouchés sur le Web. Aujourd'hui, selon eBay, la maison de ventes réalise 30% de ses enchères en ligne. Un résultat qui ne suffit cependant pas à satisfaire eBay. "Nous pensions que le transfert de l'activité hors ligne vers le Web serait très important. Notre estimation du taux de transfert était à côté de la réalité. Le coeur et l'âme de Butterfields sont complètement dans le commerce "brick and mortar", a expliqué un porte-parole d'eBay. eBay ne rompt pas pour autant totalement les relations avec Butterfields. En maintenant un partenariat étroit, il compte continuer à développer cette activité sur son site. Actuellement, les objets d'art ont un poids annuel de 500 millions de dollars, soit environ 4% de la valeur totale des produits mis aux enchères dans l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :