Comdirect va supprimer un tiers de ses effectifs

 |  | 278 mots
Quand la demande est en berne, l'heure est aux économies, et les entreprises n'y vont pas de main morte. Le courtier en ligne allemand Comdirect a annoncé mardi à Francfort lors d'une conférence de presse la suppression d'un tiers de ses effectifs. Sur les 1.029 salariés du groupe, 308 verront leur poste remis en cause. "Il n'y a pas de signes d'un retournement net de la tendance sur les marchés boursiers. A court terme, le marché du courtage en ligne ne va pas beaucoup croître", s'est justifié Achim Kassow, le PDG de cette filiale de la Commerzbank.Ce n'est pas la première cure d'amaigrissement que s'impose le courtier en ligne. L'an dernier, Comdirect avait déjà supprimé 430 emplois, grâce à des départs volontaires. Il avait également fermé ses activités italienne et française. L'ensemble des départements subiront des coupes. Une charge de 32 millions d'euros sera passée dans les comptes pour couvrir le plan de restructuration. Les mesures annoncées mardi devraient permettre au groupe de tenir ses objectifs. Comdirect a l'ambition de réaliser un retour sur investissements de 10%, en dépit des mauvaises conditions du marché. Ce qui correspond à un bénéfice annuel avant impôts de 50 millions d'euros en 2004, a précisé le groupe dans un communiqué. Cette année, Comdirect anticipe un résultat équivalent à celui de 2001 (12 millions d'euros). Il devrait être meilleur l'an prochain, a souhaité Achim Kassov. En tout cas, le plan annoncé mardi, qui doit le plus possible reposer sur des départs naturels, permettra une économie de 44 millions d'euros par an.Sur le Neuer Markt, le titre Comdirect gagne 0,24% à 4,13 euros en milieu d'après-midi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :