Qualcomm fera au moins aussi bien que prévu ce trimestre

Alors que l'heure est plutôt au pessimisme chez les grands noms du GSM, comme Ericsson ou Nokia, Qualcomm, l'inventeur et principal promoteur de la norme mobile CDMA, continue de défier la crise. Il vient d'annoncer que les résultats du troisième trimestre de son exercice fiscal, qui sera clos fin juin, devraient atteindre, voire dépasser les prévisions initiales. Celles-ci incluent un résultat par action de 21 à 23 cents et la vente de 15 à 16 millions de puces pour combinés mobiles, contre 14 millions au trimestre précédent. Qualcomm se paie même le luxe d'ajouter qu'il enregistre actuellement "un flux de commandes fort pour le quatrième trimestre". Reste à savoir si cette tendance lui suffira pour atteindre ses objectifs annuels : un chiffre d'affaires en hausse de 4 à 8% pour un bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, allant de 90 à 95 cents par action. "Ces perspectives solides profitent de la hausse de la demande pour les produits CDMA dans toutes les grandes régions de son déploiement", explique Qualcomm dans un communiqué. Le marché du CDMA semble donc résister à la crise, mieux en tout cas que celui de son puissant rival, le GSM. Le CDMA, deuxième norme mobile du monde, est archi-dominante sur les marchés américains et très bien implantée en Corée du Sud et en Chine, mais aussi au Brésil. Qualcomm détient la plupart des brevets liés à cette technologie et les royalties encaissées grâce à ces brevets représentent encore près d'un quart de son chiffre d'affaires.Le groupe souligne en outre "la croissance mondiale rapide" des réseaux à la norme CDMA2000 1X, qui permet un accès à l'Internet mobile à haut débit, et qui compte déjà, selon son promoteur, plus de 10 millions d'abonnés dans le monde. Fin avril, le groupe chiffrait à sept millions, dans six pays, le nombre d'abonnés à des services CDMA de troisième génération.La technologie CDMA profite paradoxalement du retard accumulé par ces pays, où le taux de pénétration de la téléphonie mobile reste moins élevé que dans les pays européens, premier marché du GSM et désormais du GPRS.A la mi-séance sur le Nasdaq, l'action Qualcomm gagne 4,02% à 27,39 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.