Intel va sortir une puce encore plus puissante

Intel n'en finit pas de surenchérir sur la puissance de ses puces, au grand dam de son éternel rival, AMD. Le numéro un mondial de la puce pour PC présentera la semaine prochaine un nouveau modèle de micro-processeur pour sa gamme Pentium 4. La nouvelle puce, cadencée à 2,4 gigahertz, sera donc la plus puissante du marché. En janvier, le fabricant avait lancé deux nouvelles puces Pentium 4, cadencées à 2,2 et 2 gigahertz. Le nouveau micro-processeur sera commercialisé 560 dollars pour 1.000 unités (641 euros), un peu plus cher que le modèle 2,2 giga, vendu 624 euros. Intel poursuit donc une politique d'investissement forcené tant en termes de nouveaux produits que d'optimisation de sa chaîne de production. L'Américain a réalisé l'an dernier 5,5 milliards de dollars d'investissements et devrait débourser 7,3 milliards de dollars cette année. Parallèlement aux nouvelles puces Pentium 4, dont les premières sont sorties en novembre 2000, Intel a réalisé de grandes avancées technologiques en matière d'outil de production. Le groupe continue de se doter d'usines utilisant la technologie de gravure 0,13 micron (contre 0,18 micron auparavant), sur des tranches de silicium de 300 millimètres, contre 200 millimètres jusqu'à présent. Ces deux innovations suffisent au fabricant à réduire la taille des puces de 70% tout en augmentant les capacités de production de 70%. Autrement dit: grâce aux réductions de coûts induites, Intel se prépare à une nouvelle guerre des prix. Il est en effet de coutume que le fabricant baisse le prix de ses modèles inférieurs en gamme après la sortie d'une nouvelle puce.Face à cette politique, AMD a opté pour d'autres choix stratégiques. Le fabricant, qui ne dispose pas des même moyens financiers, ne s'est pas lancé dans la course à la cadence et mise beaucoup plus sur des puces plus petites, un peu moins puissantes mais beaucoup moins chères. Sa dernière, l'AthlonXP + 2000, est cadencée à 1,67 gigahertz mais ne coûte que 433 euros. AMD assure d'ailleurs que la performance d'une puce n'est pas corrélée seulement à la puissance de son horloge. En termes de production, AMD a dû se résoudre à s'allier au taiwanais UMC. Les deux partenaires s'apprêtent à construire une nouvelle usine dans le cadre d'une joint-venture. (voir ci-contre). latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.