"Chapitre.com sera rentable en 2002"

Latribune.fr - Comment se matérialise le partenariat avec la Fnac ?Juan Pirlot de Corbion - D'abord par la création d'un site dédié qui présente l'offre d'ouvrages épuisés ou rares de Chapitre.com et directement accessible par le site Fnac.com. Par exemple, en fonction du livre recherché, l'internaute se voit également proposer les éditions anciennes de Chapitre.com. Les développements ont été pris en charge par les deux parties, mais c'est nous qui gérons l'exploitation totale du service : transactions, paiements, logistique, etc.. Ce partenariat est une manière supplémentaire d'accroître notre activité et celle de nos libraires partenaires. Pour la Fnac, c'est un moyen d'élargir son offre. Notre partenaire se rémunère par une commission - dont le montant reste confidentiel - sur le chiffre d'affaires. Nous avions déjà conclu un accord du même ordre avec la librairie Barnes & Noble en fin d'année dernière. Conjointement, nous rachetons à la Fnac l'enseigne Tour du Monde. A l'origine, Tour du monde est une librairie indépendante née il y a 25 ans et basée dans le XVIème arrondissement à Paris. Il y a deux ans, la Fnac a racheté le nom de l'enseigne afin d'exploiter sa propre activité de livres anciens. Nous venons donc de reprendre la marque à la Fnac plus son stock qui comporte environ 100.000 ouvrages. Le site dédié au livre ancien créé par Chapitre.com est donc venu se substituer entièrement celui de Tour du Monde, un temps présent sur le site de la Fnac. Quel bilan tirez-vous de l'exercice 2001 ?Nous avons réalisé 35 millions de francs de chiffre d'affaires l'an dernier [ndlr : contre 25 millions en 2000], ce qui est largement dans nos objectifs. Entre les fêtes et l'augmentation constante du nombre global d'internautes, nous avons réalisé 30% de notre chiffre d'affaires sur les 3 derniers mois de l'année. La répartition du chiffre d'affaires évolue rapidement : la part des livres anciens et épuisés, par rapport aux livres neufs, totalisait 75% des ventes fin 2001, contre moins de 60% un an plus tôt. Cette part devrait passer à 80% cette année. Le phénomène est d'abord dû à nos efforts de marketing principalement concentrés sur ce créneau. Pour 2002, nous tablons sur un chiffre d'affaires supérieur à 50 millions de francs (7,62 millions d'euros) soit une croissance de 42%. En termes de résultats, l'année 2001 s'est terminée dans le rouge mais nous prévoyons un exercice positif en 2002. Je tiens à rajouter que, dans le cadre de l'ACSEL*, Chapitre fait parti du panel des 12 cyber-commerçants, représentant 50% des transactions sur Internet en France, qui ont décidé de jouer la transparence en communiquant régulièrement sur le chiffre d'affaires. A nous tous, nous tablons en moyenne pour 2002 sur une augmentation de 60% des revenus, par rapport à 2001.Quels sont les projets 2002 ?Nous comptons nous concentrer cette année sur le créneau particulier des librairies : le nombre de libraires qui s'approvisionnent chez Chapitre.com ne cesse d'augmenter et cette activité de B2B pèse entre 5 et 10% du chiffre d'affaires. Même si le pourcentage paraît encore faible, il faut savoir que, sur le marché du livre épuisé et rare, que j'estime à environ 2 milliards de francs (304 millions d'euros), Internet a un taux de pénétration assez faible, de 3 ou 4%. Cela signifie que 95% des acheteurs sont fidèles à leurs librairies physiques qui, elles-mêmes, sont amenées à se fournir ailleurs. Or, notre catalogue apporte aux libraires l'avantage d'être en temps réel mais aussi d'agréger l'offre de 2.000 de leurs concurrents, représentant un fonds de 15 millions de livres. * :Association pour le commerce et les services en ligne. Dans le panel, sont également présents eBay France, Telemarket, La Redoute, Ooshop, ChateauOnLine, Voyages-sncf.com, Aquarelle, Lastminute-Minute, Chapitre.com, Surcouf.com, Alapage.propos recueillis par Sandrine C

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.