Tiscali proche de l'équilibre d'exploitation

 |  | 490 mots
Lecture 2 min.
Tiscali, le fournisseur d'accès Internet européen, a voulu démontrer la validité de son modèle jeudi en publiant ses résultats du quatrième trimestre. Le groupe sarde confirme pour la période octobre-décembre être proche de l'équilibre d'exploitation, après avoir restructuré les différentes marques rachetées en 2000 et en 2001, et avoir fait des efforts en termes de synergies et d'économies d'échelle. Tiscali publie pour le quatrième trimestre une perte brute d'exploitation (Ebitda négatif) symbolique de 7 millions d'euros contre 44,8 millions d'euros au troisième trimestre. Le groupe créé par Renato Soru souligne avoir réalisé d'importants progrès en termes de réduction des coûts: la marge brute ressort à 40%, soit 10 points de mieux qu'au troisième trimestre. Le chiffre d'affaires continue de progresser: il s'établit sur la période octobre-décembre à 201,6 millions d'euros, en hausse de 6% en séquentiel. Les revenus en provenance de l'accès, qui pèsent 66% des revenus totaux, ont augmenté de 9%, grâce à la hausse du traffic. 10,4 milliards de minutes de communication ont été consommées au quatrième trimestre, un chiffre en hausse de 9,5% sur le troisième. Les revenus des différents portails, majoritairement issus de la publicité, se sont élevés au quatrième trimestre à 24 millions d'euros (+20% en un trimestre), tandis que les activités B2B ont généré 26,6 millions d'euros de chiffre d'affaires.Sur l'ensemble de l'exercice, le groupe subit une perte brute d'exploitation de 170,7 millions d'euros contre une perte de 42,3 millions d'euros un an avant, pour un chiffre d'affaires de 650 millions d'euros, en hausse de 275% sur un an. Cette forte progression s'explique par l'intégration progressive dans les comptes 2001 des différentes acquisitions faites en 2000, et notamment celles de Libertysurf et de WorldOnline. La politique d'acquisition de l'entreprise sarde l'a très vite menée au rang de numéro 2 européen derrière l'allemand T-Online. Le groupe compte 7,3 millions d'abonnés actifs sur les 30 derniers jours 2001, et 14,7 millions de visiteurs uniques sur l'ensemble des portails, selon les chiffres Jupiter MMXI.         Si 2001 a été l'année de l'intégration et surtout de la restructuration, 2002 sera celle de la consolidation de la croissance interne autour de la marque ombrelle Tiscali et de la rentabilité, a précisé le groupe dans un communiqué. Il y a peu, Tiscali France a officialisé ce qui était déjà visible sur ses différents sites: la disparition officielle des marques rachetées ces deux dernières années, c'est-à-dire de LibertySurf, WorldOnline, Freesbee et Infonie, pour la fin du premier trimestre. Deuxième cheval de bataille du groupe en 2002: la progression du nombre d'abonnés à son offre haut-débit, un combat clairement annoncé par le président de Tiscali France, Rafi Kouyoumdjian: "nous avons la ferme volonté de nous battre pour libérer l'ADSL en France", avait-t-il indiqué.En fin de journée à Milan, le titre gagne 1,60% à 9,20 euros.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :