AMD vise toujours la rentabilité au second trimestre

 |  | 375 mots
Lecture 2 min.
Le fabricant de semi-conducteurs américain AMD a tenu à confirmer mardi être en bonne voie pour atteindre ses objectifs. Le directeur financier du numéro deux des micro-processeurs derrière Intel, Hector Ruiz, a assuré qu'AMD serait comme prévu en mesure de publier un résultat net positif pour le second trimestre. Si le secteur reste largement incertain, le groupe se donne comme objectif minimum de faire mieux que le marché cette année."Il reste beaucoup d'incertitudes sur 2002. La plupart des prévisions des analystes vont d'une croissance du marché nulle à une croissance à un chiffre. Nous nous attendons à surperformer ces prévisions", a-t-il affirmé. Les dépenses d'investissements devraient cette année être équivalentes à celles de l'an dernier, a également précisé Hector Ruiz, alors que son éternel rival Intel prévoit de les réduire.Le marché des mémoires flash, qui équipent les appareils communicants, les téléphones portables et certains produits de l'électronique grand public devrait repartir plus tard en 2002, après une année de baisse continue, notamment en raison des surplus de stocks. "Nous pensons que tout ce qui a trait aux télécommunications sans fil devrait repartir au second semestre et les télécommunications classiques en fin d'année", a souligné Hector Ruiz, qui ne s'est en revanche pas prononcé sur les micro-processeurs équipant les ordinateurs personnels, qui restent son principal débouché.Si le groupe réitère aujourd'hui son objectif de rentabilité pour le second trimestre, il ne remet pas en question non plus les prévisions données pour le trimestre en cours. Lors de la publication de ses résultats annuels (voir ci-contre), le groupe tablait sur une "petite perte" et n'excluait pas une baisse des ventes en rythme séquentiel, confirmant la difficulté du marché à redémarrer. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires est ressorti à 952 millions de dollars pour une perte moins lourde que prévu de 5 cents par action. Sur l'ensemble de l'exercice, AMD, victime en particulier de l'érosion du secteur du PC, a vu ses ventes baisser de 16% à 3,89 milliards de dollars pour une perte de 28 cents par action. A New York, le titre réagit peu. Il gagne 0,73% à la mi-séance à 15,23 dollars.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :