Sony revoit ses prévisions à la hausse

Sony a tenu à mettre fin aux rumeurs parues dans la presse japonaise ce week-end. Le groupe publiera pour le premier trimestre (clos fin juin) de son exercice 2002/03 un résultat opérationnel dans le vert. "Nous prévoyons un bénéfice opérationnel au premier trimestre grâce à une reprise de notre division électronique et à la bonne tenue de notre activité films", a précisé un porte-parole dans un communiqué.Sony dément ainsi les informations du Nihon Shimbun Keizai. Le quotidien des affaires nippon affirmait que le fabricant de la Play Station 2 serait en perte à hauteur de 5 milliards de yens (42 millions d'euros). C'est également une occasion pour Sony de revenir sur ses propres prévisions émises en avril dernier, selon lesquelles il tablait sur une perte trimestrielle sur la période avril-juin.En tout cas, les spéculations de la presse étaient conformes aux prévisions des analystes et ne remettaient pas en cause les objectifs annuels définis par Sony en avril dernier (voir ci-contre). Le groupe table sur un doublement de son bénéfice d'exploitation sur l'exercice clos le 31 mars prochain à 280 milliards de yens. Le chiffre d'affaires doit s'établir à 8.000 milliards de yens pour un bénéfice net de 150 milliards de yens (1,27 milliard d'euros).L'exercice en cours sera particulièrement favorisé par les performances de la PlayStation 2, notamment grâce à la dernière offensive commerciale de Sony. Pour faire face à la concurrence croissante de la GameCube de Nintendo et de la Xbox de Microsoft, le prix de vente de la console a été revu à la baisse aux Etats-Unis (lire ci-contre) en mai dernier, passant de 299 à 199 dollars. Une mesure qui devrait donner un nouveau coup de fouet aux ventes de la machine entrée sur le marché il y a deux ans. Parallèlement, la conjoncture s'est montrée assez favorable. La coupe du monde de football a augmenté le nombre de jeux de football vendus. Le film "Spiderman" a permis la vente du jeu du même nom, devenu déjà un "blockbuster". Du coup, le chiffre d'affaires de la division loisirs pourrait augmenter de 30%, selon un analyste de CSFB interrogé par Reuters.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.