Tiscali veut se renforcer en Espagne

 |  | 399 mots
Lecture 2 min.
Nouvelle acquisition en vue pour le premier fournirsseur d'accès Internet italien, Tiscali. Le groupe dirigé par Renato Soru a confirmé des discussions visant à racheter le FAI espagnol Naveglia, propriété de Vodafone. Selon des sources citées par Reuters, le montant de la transaction s'élèverait à 10 millions d'euros.Pour l'instant, Tiscali détient une place encore marginale dans la péninsule ibérique, par rapport à ses implantations dans les autres pays européens. L'été dernier, Tiscali avait mis la main sur Inicia, le fournisseur d'accès Internet appartenant au groupe d'édition Prisa. La transaction lui avait couté 8,3 millions d'euros réglés en cash. Le groupe n'a pas fait de nouveau bilan en termes d'abonnés, mais au moment du rachat Inicia comptait 82.000 abonnés actifs, conférant à l'Italien la quatrième place sur le marché espagnol.Le rachat de Naveglia devrait donc marquer une nouvelle étape pour le groupe sarde, qui a conquis la deuxième place des FAI européens derrière T-Online (Deutsche Telekom) grâce à une politique d'acquisitions agressive. Parmi les rachats les plus marquants, on peut notamment citer la reprise en France de Liberty Surf à Europ@web, mais surtout celle du néerlandais WorldOnline. En Allemagne, Tiscali a repris Planet-Interkom pour 77,1 millions d'euros (en cash et en titres), et SurfEU pour 88 millions d'euros. Enfin, en Grande-Bretagne, le FAI s'est emparé de LineOne pour 100 millions d'euros. Sur l'exercice 2001, Tiscali a réalisé 19% de son chiffre d'affaires en France, 16% en Allemagne, 18% en Grande Bretagne, 20% en Italie et les autres zones géographiques se partageant les 27% restant. En tout, Tiscali est présent dans 15 pays. Par ailleurs, la collaboration commerciale évoquée en juin entre le fournisseur d'accès Internet et Microsoft devrait être officialisée de façon imminente, selon les sources citées par Reuters. Le mois dernier, Renato Soru s'exprimait ainsi dans le Corriere della Sera. "Microsoft a besoin de renforcer sa capacité de distribution en ligne, nous (Tiscali, ndlr) avons besoin de leurs technologies". Les deux groupes étudient la façon dont ils pourraient optimiser la vente de logiciels et de services via Internet. Les deux nouvelles ont favorisé le titre sur le Nuovo Mercato à Milan pendant la séance. Mais il réduit ses gains en fin de journée et termine sur une hausse de 1,91% à 5,87 euros. Il porte son gain à 19,43% sur les cinq dernières séances.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :