BT Group et Vodafone tenteraient d'échanger des actifs

 |  | 303 mots
Lecture 1 min.
Les opérateurs de téléphonie britanniques veulent renforcer leurs positions dans les autres pays européens. C'est en tout cas ce que tentent de faire BT Group et Vodafone, qui ont entamé des discussions sur des échanges d'actifs pour un montant de 3 milliards de livres, selon le Daily Telegraph. Si les pourparlers n'ont pour l'instant pas abouti, ils pourraient reprendre avec l'arrivée de Ben Vermwaayen, le nouveau directeur général de BT Group, qui s'apprête à reprendre les rênes de l'opérateur historique britannique, en succédant à Peter Bonfield (voir article ci-contre).Selon le journal, il s'agirait pour Vodafone de céder à BT Group les 74% qu'il détient dans Arcor, un opérateur de téléphonie fixe allemand. Une telle opération ferait de BT Group, qui subit actuellement l'érosion des revenus de la téléphonie fixe en Grande Bretagne, le principal concurrent de Deutsche Telekom en Allemagne. En échange, Vodafone récupèrerait les 26% détenus par BT dans Cegetel, la filiale de téléphonie mobile de Vivendi Universal (SFR, Vizzavi...). BT Group avait déjà confirmé son intention de sortir du pôle de téléphonie français, où sa participation est valorisée entre 5 et 7 milliards d'euros. L'opération porterait la part de Vodafone dans Cegetel à 41% contre 15% actuellement. Si en plus le Britannique parvenait à convaincre l'américain SBC de lui céder ses 15%, cela ferait de Vodafone le principal actionnaire de Cegetel devant Vivendi Universal. L'actionnariat de Cegetel est pour l'instant bloqué par un pacte qui vient à échéance en septembre prochain. Pour l'instant, le groupe de Jean-Marie Messier possède 44% des parts. Ce dernier n'a pas caché son intention de se renforcer dans sa filiale et s'est lui aussi montré intéressé par les 26% de BT Group. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :