Infogrames déçoit les marchés

1 mn

Alors que le titre Infogrames avait récemment été tiré par les rumeurs concernant un éventuel achat de l'anglais Eidos par Ubi Soft (lire ci-contre), la valeur s'effondre après la publication de l'activité sur 9 mois de la société de Bruno Bonnell.Certes, sur ces 9 mois, le chiffre d'affaires gagne 8,5% à 513 millions d'euros contre 489,3 millions un an plus tôt. Mais le troisième trimestre a été très déçevant, enregistrant un recul de 21,9% à 108,9 millions d'euros. Les analystes de Fideuram Wargny attendaient une stabilité de l'activité sur cette période.Infogrames justifie cette mauvaise performance par un trimestre précédent exceptionnel avec la sortie du jeu Final Fantasy 9, mais surtout par le report de sorties attendues comme Test Drive. Bruno Bonnell a estimé l'impact de ces reports à 100 millions d'euros pour l'exercice. Le groupe reste confiant et mise sur l'installation des consoles Xbox et Gamecube pour doper la croissance du marché européen.Il en faudra plus pour rassurer les investisseurs, d'autant qu'Infogrames indique, dans son communiqué, qu'il renonce à tenir ses objectifs de marge opérationnelle positive en 2001/2002. "Dans des conditions normales de marge, l'entreprise est calibrée pour être rentable à 750 millions d'euros de chiffre d'affaires" a précisé le Pdg."La stratégie du groupe est bonne à moyen terme, mais pas son image", regrettait récemment un analyste (lire ci-contre). Certains experts déplorent le manque de détails sur les pratiques comptables du groupe, notamment en termes d'amortissement des dépenses de recherche et développement et des accords de licences. Enfin le démarrage décevant de la Xbox en Europe et au Japon n'est pas pour rassurer les marchés sur la visibilité d'Infogrames, qui mise beaucoup sur cette plate-forme.A la mi-séance, le titre perd 6,71% à 7,65 euros, une des plus fortes baisses du SRD dans un marché pourant redevenu favorable aux valeurs technologiques.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.