L'activité de TotalFinaElf affectée par la baisse des cours

 |  | 217 mots
Lecture 1 min.
TotalFinaElf a enregistré une baisse de 10% de son chiffre d'affaires consolidé au premier semestre 2002 à 50,219 milliards d'euros contre 55,683 milliards d'euro un an plus tôt, en raison du recul du cours du brut sur cette période, selon un avis financier publié vendredi dans le Bulletin des annonces légales obligatoires (Balo). Sur le deuxième trimestre, le chiffre d'affaires a accusé un recul de 6,7%, s'établissant à 26,435 milliards d'euros. Sur cette période l'activité de l'amont (recherche, extraction et forage) est restée stable ce trimestre, à 6,731 milliards d'euros contre 6,713 milliards un an plus tôt. L'aval (raffinage et distribution) est pénalisé par la faiblesse des cours du baril, à 17,755 milliards contre 20,249 milliards au deuxième trimestre 2001. La division chimie reste enfin stable, à 5,263 milliards contre 5,351 l'année dernière. Selon l'avis, repris par l'AFP, cette "variation s'explique essentiellement par la réduction de 13% des prix du baril de Brent qui se sont établis à 23,1 dollars (sur les six mois) contre 26,6 dollars au premier semestre 2001. Pour ce qui est de la parité euro-dollar, elle est restée stable au premier semestre 2002 à 0,90 dollars pour un euro". Vendredi, l'action Total termine en baisse de 1,54% à 147,20 euros dans d'importants volumes. Elle a regagné plus de 20% depuis son plus bas annuel de 121 euros atteint fin juillet, à l'issue du krach rampant qui a affecté les marchés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :