Le CAC cède plus de 2% en attendant Wall Street

La Bourse de Paris cède près de 2% à mi-séance, toujours affectée par la chute des marchés américains vendredi. L'annonce du dépôt de bilan de l'opérateur de télécommunications WorldCom affecte les valeurs technologiques et les bancaires, tandis que l'avertissement sur résultats du néerlandais Aegon pèse sur les assureurs européens. La baisse des contrats futures sur indices américains laisse en outre entrevoir une poursuite de la glissade de Wall Street cet après-midi. Peu avant midi, l'échéance septembre sur le Dow Jones cédait 93 points à 7.905, soit un repli théorique de 1,16%. Richard Grasso, le président de la SEC, a par ailleurs enfoncé le clou vendredi soir en estimant que Wall Street devrait poursuivre sur sa lancée baissière aujourd'hui. Il a notamment appelé les investisseurs à garder leur calme et à faire preuve de sagesse en se plaçant dans une optique à long terme. A midi, le CAC 40 abandonnait 2,20% à 3.520,77 points, dans un volume d'affaires limité d'environ 1 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice.Si aucune statistique en provenance des Etats-Unis n'est attendue aujourd'hui, plusieurs entreprises américaines doivent annoncer leurs résultats trimestriels ce lundi, et notamment Minnesotta Mining and Manufacturing (3M), American Express, Texas Instruments et Novellus Systems.Plus forte baisse du CAC 40, Axa chute de 5,67% à 12,80 euros après l'avertissement sur résultats lancé par Aegon. L'assureur néerlandais a en effet indiqué ce matin que son résultat net devrait être inférieur de 30 à 35% à ses précédentes estimations cette année. AGF baisse pour sa part de 4,35% à 36,05 euros.Alcatel recule de 1,59% à 6,20 euros dans le sillage de la chute de 2,79% du Nasdaq vendredi. Sa filiale Nexans perd 3,71% à 17,67 euros après l'annonce d'une perte nette de 11 millions d'euros au premier semestre. Le chiffre d'affaires recule de 12,1% à 2,228 milliards d'euros. Le fabricant de câbles en cuivre indique que le résultat net devrait afficher une perte sur l'ensemble de l'année en raison des frais de restructuration, environ 67 millions d'euros, qui restent à provisionner sur l'exercice 2002.France Télécom gagne en revanche 0,84% à 14,34 euros. Selon sept analystes interrogés par Bloomberg, l'opérateur devrait annoncer, jeudi, une hausse de 10% de son chiffre d'affaires semestriel. Sa filiale prend Orange 1,22% à 4,96 tandis qu'Equant grignote 0,28% à 7,04 euros.Cap Gemini perd 1,12% à 34,51 euros à trois jours de la publication de ses résultats trimestriels.Vivendi Universal est quasi-stable à 17,43 euros (-0,11%), apparemment soutenu par les informations du Figaro économie. Le quotidien croit savoir que si VU entend conserver Canal +, la chaîne cryptée se délestera de ses filiales non rentables. Parmi ces dernières, figurent notamment Canal + Espagne, Canal + Belgique, StudioCanal et UGC. L'action Canal + chute en revanche de 5,20% à 3,83 euros. Vivendi Environnement perd de son côté 0,76% à 26,16 euros. Moody's a abaissé sa notation sur la dette senior non garantie du groupe à long terme.Les valeurs bancaires sont orientées à la baisse sur fond de craintes d'une multiplication de leurs créances douteuses. Le recul continu des marchés pèse également. BNP Paribas perd 3,02% à 42,36 euros, le Crédit Lyonnais 2,30% à 40,01 et la Société Générale 2,69% à 49,63 et euros. Cette dernière n'a pas d'" exposition significative " au risque WorldCom, selon un porte-parole de la banque. CSFB a abaissé ses prévisions de bénéfice par action 2002 de 10% pour BNP Paribas et la Société Générale, et de 11% pour le Crédit Lyonnais.TotalFinaElf cède 1,54% à 133,90 euros dans le sillage de Royal Dutch Shell consécutif à sa sortie de l'indice américain S&P 500.Les pharmaceutiques reculent également en dépit des perspectives de croissance de résultats annuels annoncées par le Novartis. Le suisse a toutefois fait état d'une baisse de 8% de son bénéfice net au deuxième trimestre. Aventis abandonne 2,28% à 60 euros et Sanofi-Synthélabo 3,98% à 55,55.Rhodia abandonne 3,26% à 8,60 euros. Le groupe a annoncé s'être engagé à céder la totalité des 88,4% qu'il détient dans Rhodia Ster à l'italien Gruppo Mossi & Ghisollfi. Le montant de l'opération n'a pas été révélé.M6 s'adjuge 1,06% à 23,85 euros. La chaîne de télévision a annoncé une hausse de 12,3%, à 468,9 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier semestre. Les recettes publicitaires ont cependant reculé de 1,8% à 288 millions d'euros.TF1 cède en revanche 0,52% à 24,70 euros à la veille de la publication de son chiffre d'affaires au premier semestre.Saint-Gobain est stable à 38,40 euros, à trois jours de l'annonce de ses résultats provisoires du premier semestre.Eurotunnel progresse de 2,25% à 0,91 euro. Le groupe a annoncé une perte nette de 138 millions d'euros au premier semestre, contre un déficit de 85 millions un an plus tôt. Le bénéfice d'exploitation ressort à 156 millions d'euros contre 157 millions. L'opérateur du tunnel sous la Manche a par ailleurs confirmé son objectif d'une couverture de ses charges financières par sa trésorerie d'exploitation dès 2002.Enfin, Cereol grignote 0,32% à 31,50 euros. Le groupe agro-alimentaire américain Bunge a annoncé le rachat à Edison de 54,69% du capital du groupe d'oléagineux pour 449,2 millions d'euros, soit 32 euros par action.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.