"Technip-Coflexip doit s'affirmer en groupe intégré"

"La Tribune" - Quelles sont les forces et les faiblesses de Technip-Coflexip ?Laurent Paris - La répartition géographique est relativement bien équilibrée, mais le groupe conserve une sensibilité au dollar et à la baisse des investissements. En ce qui concerne l'évolution technologique du secteur, Technip-Coflexip est positionné sur des marchés porteurs comme l'offshore profond et le gaz naturel liquéfié. Sur le premier, la division Aker Deepwater a enregistré une forte hausse des commandes et devrait, après des déboires l'an dernier, être plus performante. Les problèmes avec Aker ne devraient pas se reproduire, les procédures ayant été reprises en main. Sur le second, la connaissance par Technip de des technologies de transformation du gaz naturel et sa forte présence dans les zones d'extraction mous semble être un gage pour de futurs contrats. Enfin, en termes d'extraction et de stockage de pétrole, outre les plates-formes, qui sont notamment une des forces du groupe dans le Golfe du Mexique, le fait que les Etats-Unis viennent d'autoriser le stockage sur les tankers devrait aussi bénéficier à Technip-Coflexip. Le groupe apporte en effet des solutions de flexibles permettant de relier le bateau au fond.Les résultats sont en ligne. Mais le titre est à la traîne. Pourquoi ?Les résultats 2001 un résultat net avant éléments exceptionnels et écarts d'acquisitions de 176 millions d'euros sont exactement en ligne avec nos attentes. Il n'y a pas de grande surprise en premier lieu car le groupe avait orienté le marché sur son résultat. Cela dit, il reste mal valorisé et très bon marché par rapport à des concurrents anglo-saxons et européens. Si Technip-Coflexip se paie environ 12 fois ses profits 2002 et 10 fois ceux attendus en 2003, les multiples sont respectivement de l'ordre de 16 fois pour 2002 et 14 fois 2003 pour ses concurrents. Car de fait, Technip-Coflexip se traite davantage comme une société d'ingénierie, le métier historique de Technip, que comme un groupe de service pétroliers. La revalorisation du titre devrait s'effectuer au fur et à mesure que la fusion avancera. D'autant que la visibilité devrait s'améliorer. Reste à Technip-Colflexip à faire ses preuves en tant que groupe intégré parvenant à décrocher d'importants contrats off shore en commun.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.