Le CAC 40 se reprend de 3,71%

 |   |  675  mots
Enfin une éclaircie à la Bourse de Paris. Après un début de semaine noir, les valeurs françaises se sont offert un joli rebond aujourd'hui. La vague d'achats à bon compte sur les TMT mais aussi sur les poids lourds de la cote a permis à la tendance de s'inverser.Les investisseurs ont également retrouvé un brin d'espoir au gré des résultats satisfaisants publiés par de grandes entreprises américaines et de la statistique conforme aux prévisions des mises en chantier outre-Atlantique de logements neufs en juin.Les intervenants voient également d'un bon oeil la révision en hausse par la principale fédération industrielle allemande de ses perspectives de croissance pour 2002. La BDI table désormais sur une hausse du PIB de la première économie européenne comprise entre 0,7 et 0,9% cette année, contre environ 0,5%. La chute de l'or cet après-midi à Londres, à 316,15 dollars, vient également confirmer le regain de confiance de la part des marchés. Dans ce contexte, le CAC 40 termine sur un gain de 3,71% à 3.440,88 points, après un plus haut en séance à 3.471,91 points, le tout dans un volume assez étoffé de 4,23 milliards d'euros échangés.A Paris, les valeurs technologiques rebondissent dans leur ensemble, portées notamment par des achats à bon compte et par la perspective d'amélioration des résultats d'ASML au second semestre.La plus forte hausse du CAC 40, revient à Orange avec un bond de 10,02% à 5,05 euros. Cap Gemini, après sa récente descente aux enfers, reprend 9,42 % à 37,04 euros. France Télécom s'adjuge 6,07% à 14,51 euros, Alcatel progresse de 9,7% à 6,9 euros, Dassault Systèmes grimpe de 8,38% à 37,39 euros et STMicroelectronics de 7,06% à 25,49 euros.Vivendi Universal monte pour sa part de 7,94% à 16,73 euros. Libération de ce matin écrit que la cession de Canal+ pourrait être conclue à la fin du mois. D'autre part, Guillaume Hannezo, directeur financier du groupe et proche de Jean-Marie Messier, devrait bien quitter son poste. Selon La Tribune, il serait remplacé par Jacques Espinasse, actuellement numéro deux de TPS.TF1 avance de 3,88% à 24,91 euros. Le groupe espère être retenu dans la liste des derniers prétendants à la reprise de KirchMedia. LVMH s'octroie 5,21% à 43,4 euros. Si la hausse de 2% de son chiffre d'affaires au premier semestre a déçu, le leader mondial du luxe a annoncé qu'il anticipait une croissance de 15% de son résultat opérationnel sur les six premiers mois de l'année. Le groupe a en outre confirmé attendre "un rebond significatif" pour l'ensemble de l'exercice. Après sa chute des derniers jours, Pinault-Printemps, qui publiera son chiffre semestriel demain, gagne 4,77% à 83,45 euros, après avoir été réservé à la hausse.Carrefour participe également au rebond généralisé de la cote. Le titre s'octroie 7,57% à 45,74 euros. Alstom, qui a publié hier son chiffre d'affaires trimestriel, est également en très forte hausse. Bénéficiant d'achats à bon compte, la valeur grimpe de 9,72% à 11,17 euros. A la hausse également, Peugeot et Renault qui gagnent respectivement 1,85% à 44 euros et 6,38% à 41,99 euros, malgré la décision de Bruxelles de forcer les constructeurs automobiles à libéraliser leur distribution.Aventis prend 2,51% à 63,25 euros et Sanofi-Synthélabo 5,56% à 57 euros. Ce dernier a annoncé avoir reçu l'approbation de la Food and Drug Administration pour l'Elitek, un traitement contre les effets secondaires liés aux chimiothérapies.Axa gagne 3,07% à 14,09 euros à l'image des autres grands assureurs européens. Ce secteur est traditionnellement lié à l'évolution des marchés, source de plus ou de moins values dans les comptes. TotalFinaElf monte de 2,61% à 145,3 euros dans le sillage de la remontée des cours du brut après l'annonce surprise d'une baisse des stocks américains.Suez, notre conseil warrant du jour, remonte de 4,82% à 22,85 euros malgré la décision d'UBS Warburg d'abaisser son objectif de cours sur le titre de 43 à 33 euros, tout en maintenant sa recommandation à "achat fort".En dehors de l'indice, Cegid se reprend de 1,74% à 58,5 euros. La SSII a pourtant annoncé une baisse de 2,3%, à 59,4 millions d'euros, de son chiffre d'affaires provisoire au premier semestre.Enfin, Soitec poursuit son repli, après sa chute de 15% hier. Le titre perd 5,97% à 6,3 euros, pâtissant de la faiblesse du dollar. Jérôme LibeskindCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :