Le pétrole flambe sur des craintes de conflit

Le pétrole flambe. Vendredi, le cours du Brent bat de nouveaux records annuels. En fin d'après-midi, le baril vaut 28,78 dollars, soit 1,12 dollar de plus que la veille. Il revient ainsi ses plus hauts niveaux depuis l'an passé et les attentats du 11 septembre.Cette hausse continue traduit les inquiétudes grandissantes des marchés au lendemain d'un raid mené contre des installations irakiennes par des avions britanniques et américains. Certains redoutent désormais un conflit ouvert entre Bagdad et Washington. Ce qui aurait bien entendu des conséquences néfastes sur les livraisons de pétrole.Pour le marché, une guerre stopperait les exportations irakiennes estimées à près d'un million de barils par jour. Et surtout, selon les professionnels, les autres pays pourraient ne pas compenser cette perte.L'Arabie Saoudite a notamment indiqué lundi qu'il était "prématuré" d'envisager une augmentation de la production de l'Opep. Et son ministre du Pétrole a démenti avoir fait une telle demande auprès de l'organisation des pays producteurs.En Bourse, cette hausse du Brent profite logiquement au groupes pétroliers. A Paris, TotalFinaElf termine sur un gain de 5,46% à 143 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.