Bouffée d'optimisme sur les marchés

 |  | 377 mots
Lecture 2 min.
Il suffit parfois de peu de choses pour redonner des couleurs à une séance morose. Aujourd'hui, c'est l'ouverture en hausse des indices américains qui a entraîné un retournement de tendance à Paris et en Europe. Le Nasdaq gagnait en effet plus de 2% peu après son ouverture, tandis que le Dow Jones a repassé à la hausse le seuil des 10.000 points. Dans leur sillage, le Cac 40 est revenu dans le vert, de même que l'EuroStoxx 50.Plusieurs facteurs d'optimisme sont venus redonner le sourire aux marchés américains.Tout d'abord, la première nouvelle marquante fut l'annonce de Sears, le quatrième groupe de distribution américain, qui entend racheter le distibuteur par correspondance Lands' End pour près de 2 milliards de dollars. Une annonce qui a remis le secteur de la distribution sous le feu des projecteurs boursiers.Autre annonce marquante, celle du gouverneur de la Réserve Fédérale de Philadelphie, Anthony Santomero, qui a estimé que la croissance américaine au second trimestre ne sera que "légèrement inférieure à celle du premier" et que l'inflation demeurait sous contrôle.La bonne tenue du Nasdaq cette séance est à rechercher dans les analyses de cabinets influents. Ainsi Thomas Weisel Partners, dans une note à ses clients répercutée par le site Internet CBS MarketWatch, estime que les indicateurs de la demande en semi-conducteurs sont redevenus positifs et que l'activité est en voie de stabilisation. D'autre part, UBS Warburg prévoit que le mois de juin sera un "point d'inflexion" de la demande en ordinateurs, et que le prix des mémoires DRAM devrait alors se stabiliser.Enfin, SG Cowen se montre confiant sur les perspectives des fabricants d'ordinateurs, estimant IBM, Dell et Hewlett Packard sous-valorisés. La même institution a salué les résultats trimestriels d'Applied Materials.Toutes ces bonnes nouvelles auraient pu avoir un impact encore plus fort sur les indices si elles n'étaient pas tempérées par quelques sombres nuages, notamment la dégradation d'Eastman Kodak par UBS Warburg, et les mauvaises notes obtenues par WorldCom auprès des agences de notation.A la clôture de la Bourse de Paris, l'indice Cac 40 gagnair 1,05% à 4.375,39 points, le Nasdaq gagnait 2,53% à 1.641,42 points et le Dow Jones 1% à 10.057,28 points.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :