Le CAC corrige dans un marché peu étoffé

S'il estime que les Etats-Unis sont sortis de la récession, le président de la Fed, Alan Greenspan, pense toutefois que le redémarrage pourrait être moins fort qu'espéré, ce qui pourrait se traduire par des résultats d'entreprises moins bons qu'anticipé par les investisseurs. Moteur de la hausse de ces trois derniers jours, les valeurs technologiques, des médias et des télécommunications tirent le marché vers le bas dans le sillage du recul de 0,85% du Nasdaq. Le CAC 40 cède 0,81% à 4.389,07 points dans un volume d'affaires inférieur à un milliard d'euros.Le repli s'effectue cependant dans un marché calme dans l'attente de deux statistiques américaines cet après-midi : les inscriptions hebdomadaires au chômage et la deuxième estimation du PIB au quatrième trimestre. Les économistes tablent sur une croissance de 0,9%, contre +0,2% en première estimation. En France, le taux de chômage est resté stable à 9% en janvier alors que les analystes tablaient sur une hausse à 9,1%.Affectées par le "profit warning" de Gateway, les TMT sont généralement en baisse. Le fabricant américain de PC table en effet sur une perte en 2002, reportant ainsi d'un an sa prévision de retour au profit. Cap Gemini perd 3,16% à 75,20 euros, STMicroelectronics 1,17% à 33,90 euros et Alcatel 3,52% à 15,64 euros.Dans les télécommunications, France Télécom, qui reste affecté par son différend avec l'allemand Mobilcom, cède 2,24% à 29,72 euros. Orange recule pour sa part de 4,11% à 6,76 euros. Selon le Financial Times MobilCom menacerait de poursuivre le groupe de Michel Bon pour rupture de contrat. France Télécom a par ailleurs indiqué être en discussions avec un consortium constitué de la CDC et de Charterhouse Development Capital en vue d'ouvrir le capital de sa filiale Télédiffusion de France (TDF), tout en ajoutant qu'aucune décision n'avait été prise. Wanadoo baisse de 1,15% à 6,03 euros. Selon Les Echos, le conseil de la Concurrence a suspendu la commercialisation de ses packs eXtense (connexion ADSL) dans les agences France Télécom à la suite d'une plainte de Club Internet.Lafarge abandonne 2,51% à 101 euros. Le cimentier a fait état d'une croissance de 3% de son bénéfice net 2001 à 750 millions d'euros, en ligne avec les prévisions des analystes. Certains boursiers estiment que le titre pâtit des inquiétudes liées à l'acquisition de Blue Circle.Altadis baisse de 1,89% à 18,64 euros. Le cigarettier a vu son bénéfice net 2001 plus que doubler à 380 millions d'euros, contre 147 millions un an plus tôt. Le groupe prévoit cependant que son excédent brut d'exploitation 2002 sera inférieur à celui de 2001.Renault cède 0,50% à 49,60 euros. Le constructeur automobile a annoncé qu'il portait sa participation dans Nissan de 36,8 à 44,44% en exerçant ses bons de souscription pour 1,85 milliard d'euros.Sanofi-Synthélabo grignote 0,20% à 75,75 euros. Le groupe pharmaceutique a annoncé avoir reçu le feu vert des autorités sanitaires américaines pour l'élargissement du champ d'utilisation de son fameux Plavix aux maladies cardiaques.Groupe Partouche, dont la cotation a repris ce matin, gagne 3,02% à 69,95 euros. Le groupe a relevé le prix de son offre sur Européenne de Casinos à 66,50 euros par titre. Ce dernier cède 0,08% à 66,55 après l'annonce d'une baisse de 13,3% de son résultat net avant survaleurs en 2000-2001. Accor, dont l'OPA a été contrée, gagne 1,60% à 42,46 euros.Le Crédit Lyonnais progresse de 2,14% à 38,10 euros après l'annonce d'une hausse de 15,8% de son résultat net 2001 à 812 millions d'euros. La banque a passé 678 millions d'euros de provisions, dont 444 millions sur les Etats-Unis et 140 millions sur Enron.Enfin, Colas s'adjuge 5,07% à 68,40 euros. La filiale de Bouygues a enregistré une progression de 33% de son bénéfice net 2001 à 203 millions d'euros. Le groupe de travaux routiers ajoute que, à la fin janvier 2002, le carnet de commandes s'inscrivait en hausse de 11% par rapport à janvier 2001.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.