Vivendi pourrait réorganiser son pôle divertissement

Les américains ont les yeux rivés sur VU. Cela fait deux jours que le Wall Street Journal fait sa une sur les opérations de réorganisation du géant des médias. Après la révélation de discussions sur la vente du portail Vizzavi hier (lire ci-contre), confirmées par VU dans la journée, le quotidien fait état de négociations entre le câblo-opérateur Liberty Media, actionnaire à hauteur de 4% de Vivendi, et Barry Diller, le patron de la branche "film et télévision" du groupe.Selon une "source proche du dossier" citée par le Wall Street, les négociations concerneraient une réorganisation du pôle "divertissement". Ce dernier serait élargi à la musique, et, toujours sous la houlette de Barry Diller, patron d'USA Networks et des activités "entertainment film et télévision" de VU, verrait monter Liberty Media au capital. Selon le Wall Street Journal, la part de VU dans ce nouveau pôle serait réduite à 51%, et une introduction en bourse de la filiale ainsi reliftée serait envisagée.Pour augmenter sa part au capital, Liberty Media pourrait céder sa filiale câble Starz Encore à Vivendi, ou simplement déplacer sa holding déjà existante au sein de VU.L'opération permettrait à Vivendi de garder le contrôle sur le divertissement, sans en assumer la responsabilité opérationnelle, en attendant une meilleure conjoncture pour vendre.En attendant d'être confirmé, ce nouveau scénario concernant la restructuration de Vivendi permet à l'action de confirmer son rebond de 22% hier, en regagnant 11,50% à 12,7 euros mardi en clôture. Elle avait perdu 45% la semaine dernière.De son côté, la filiale Vivendi Environnement grimpe pendant l'assemblée générale des détenteurs d'Océanes 1999. Une clause permettant un remboursement anticipé en action VU en cas de défaut de la maison mère a été annulée (voir ci-contre). Les porteurs renoncent ainsi à la garantie de la maison-mère, affirmant un peu plus l'indépendance de VE. L'action gagne mardi 16% à 23 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.