Le CAC 40 ouvre sous les 4.000 points

Après avoir limité ses pertes hier, le CAC 40 a ouvert en baisse de 1,79% à 3.933,23 points. Les valeurs de la haute technologie sont à nouveau en première ligne à la suite de plusieurs mises en garde de grandes entreprises américaines, et notamment de la part d'Advances Micro Devices et d'Apple Computer sur leurs résultats et chiffres d'affaires. Lancés après la clôture des marchés, ces avertissements relativisent le repli de 0,67% du Nasdaq hier. Les indices industriels ont certes mieux résisté (+0,19% pour le Dow Jones et +0,09% pour le S&P 500), mais ils confirment l'absence de suivi du fort mouvement acheteur enregistré lundi. A 9h15, le CAC 40 perdait 1,85% à 3.930,68 points.Faute de donnée économique majeure en provenance des Etats-Unis, les investisseurs se raccrocheront aux derniers développements attendus dans le feuilleton Mobilcom-France Télécom.Plus forte baisse du CAC 40, STMicroelectronics abandonne 4,66% à 23,51 euros, directement affecté par le " profit warning " d'Advanced Mircro Devices. Le deuxième fabricant mondial de semi-conducteurs a annoncé qu'il tablait sur une perte " substantielle " au deuxième trimestre en raison de la faiblesse des ventes de PC. Cap Gemini recule de 2,79% à 46,26 euros alors qu'Apple Computer a révisé en baisse ses prévisions de bénéfice et de chiffre d'affaires pour le troisième trimestre. Par ailleurs, Morgan Stanley a réduit ses prévisions de bénéfice par action d'IBM pour 2002 et 2003.Alcatel abandonne pour sa part 3,37% à 9,76 euros.France Télécom perd 2,58% à 15,88 euros. Le groupe devrait annoncer aujourd'hui un accord avec les banques créancières de Mobilcom sur le refinancement de la dette de l'opérateur allemand, qui s'élève à 4,7 milliards d'euros.En dehors du CAC, Bull cède 1,67% à 0,59 euro. Le groupe envisage de faire appel au marché au cours du premier semestre 2003 dans le cadre d'une recapitalisation qui pourrait se solder par la vente du groupe informatique, rapporte le Wall Street Journal qui cite le PDG Pierre Bonelli.GFI Informatique, dont la cotation était suspendue hier, perd 3,04% à 7,02 euros. Le groupe a annoncé hier le rachat de la filiale informatique de Thales pour environ 340 millions d'euros.Enfin, la cotation des actions Genset est suspendue à la demande de la société, dans l'attente d'un communiqué, a annoncé Euronext. Le titre a clôturé en hausse de près de 32% à 4,09 euros mardi.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.