Troisième séance de baisse consécutive pour le Dow Jones

 |  | 560 mots
Du point de vue des publications économiques, les opérateurs ont dû composer avec la révision du PIB, qui a été confirmé à 1.1% pour le premier trimestre alors que les économistes tablaient sur une révision à la hausse à 1.2%. Sur le marché de l'emploi, les demandes d'inscriptions hebdomadaires au chômage ont progressé de 8 000 à 403 0000 contre 389 000 la semaine dernière et 385 000 attendu par les économistes. Du côté des valeurs, le secteur des semi-conducteurs est sous pression après les commentaires d'UBS Warburg.Le Dow Jones clôture en baisse de 0.27% à 8 670.99 points. Le Nasdaq Composite avance de 1.68% à 1 335.74 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, est inchangé à 917.80 points.Du côté des valeurs, on retiendra General Electric, qui abandonne 3.04% à 30.35 dollars. Le conglomérat industriel souffre des commentaires de Lehman Brothers, qui revoit à la baisse ses estimations de résultats pour l'exercice 2003. La maison américaine abaisse ses estimations de bénéfice par action de 1.81 à 1.76 dollar pour l'exercice 2003. Robert Cornell, l'analyste auteur du rapport, souligne que les divisions de construction de moteurs d'avion et de turbines électriques devraient voir leurs contributions diminuer dans les résultats du groupe. L'analyste précise, néanmoins, que la capacité de GE à délivrer une croissance de ses bénéfices demeure malgré tout intacte. Le secteur des semi-conducteurs souffre après les commentaires d'UBS Warburg, qui abaisse ses recommandations sur plusieurs acteurs du secteur, invoquant le manque de signes probants de reprise dans le secteur. Bryon Walker, l'analyste couvrant le secteur, passe d'"Achat Fort" à "Achat" sur Novellus Systems, qui progresse de 0.45% à 24.29 dollars, et sur LogicVision, qui recule de 1.93% à 2.54 dollars. L'établissement abaisse également sa recommandation d'"Achat" à "Conserver" sur Lam Research, qui progresse de 0.25% à 11.95 dollars et sur Newport, qui finit la séance en baisse de 2.98% à 16.30 dollars.Du côté des valeurs Internet, Yahoo bondit de 12.27% à 10.25 dollars. Le titre du portail Internet, qui avait fortement chuté hier, se reprend finalement aujourd'hui après les commentaires positifs de Merrill Lynch, qui relève sa recommandation sur la valeur et passe de "Réduire" à "Neutre" et souligne qu'à 9.13 dollars, cours de clôture d'hier, la société est correctement valorisée. De plus, Merrill Lynch souligne que la forte baisse d'hier est le fruit de la vente de 30 millions de titres de la part de Softbank, qui a ramené sa participation dans le portail américain de 14% à 9% afin de dégager du cash pour développer ses activités dans l'Internet à haut débit.Enfin, le secteur aérien est en repli après que Goldman Sachs ait revu à la baisse ses estimations de résultats  pour 2002 et 2003 sur plusieurs compagnies aériennes. Continental Airlines avance, ainsi, de 0.10% à 10.26 dollars, alors que Northwest Airlines abandonne 0.59% à 10.03 dollars.Sur le marché des changes, le dollar perd du terrain. L'euro termine la séance en hausse et repasse au-dessus de la barre des 0.98 à 0.9845 contre 0.9799 hier. La devise japonaise, de son côté, s'apprécie également et se rapproche du seuil des 118 yens pour un dollar, terminant la séance à 118.16 contre 118.65 hier.Sur les marchés obligataires, les taux profitent de la dégradation du marché de l'emploi et se détendent une nouvelle fois. Le 2 ans se détend à 2.11% contre 2.17% mercredi. Le 5 ans finit la séance à 3.21% contre 3.29% hier. Le 10 ans, de son côté, se tend de 8 points de base à 4.13%. Jean-Francois Vouillot notre correspondant à New yorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :