Le CAC perd 2,89 % dans d'importants volumes

 |  | 569 mots
Lecture 3 min.
Les investisseurs européens ont connu un mini-krach ce vendredi lors de la publication de l'indice de confiance de l'université du Michigan. Celui-ci a reculé à 90,8 en juin, après 96,9 en mai, alors que les économistes tablaient généralement sur un indice à 96,6. Après avoir perdu plus de 4 % à 3.785,41 points, niveau qu'on n'avait pas revu depuis le 11 septembre, le CAC 40 s'est quelque peu redressé en fin de séance, mais abandonne tout de même 2,89 % à la clôture, à 3.843,07 points dans un volume d'échanges très important de 5,2 milliards d'euros.Le marché a notamment été affecté par la chute de Cap Gemini qui a fait l'objet de deux dégradations. Les autres grandes technologiques ne sont pas épargnées après les mises en garde des américains Lucent et Sprint. Le marché ne retient plus que les mauvaises nouvelles et les valeurs dites défensives ne bénéficient même pas de la défiance envers les TMT. L'explosion d'une voiture piégée devant le consulat des Etats-Unis à Karachi ce matin a pesé également sur le moral des investisseurs qui redoutent une recrudescence des attentats. Dans ce contexte, le surplus de 1,9 milliard d'euros dégagé par le commerce extérieur de la France en avril n'a pas retenu l'attention des opérateurs. France Télécom signe la plus forte baisse de l'indice avec une perte de 6,75 % à 15,85 euros. Selon Les Echos, l'opérateur négocie la vente d'une nouvelle tranche de son patrimoine immobilier dans le cadre de son désendettement après la cession, finalisée en début d'année, de 1200 immeubles pour près de 3 milliards d'euros. Sa filiale Equant abandonne 5,49 % à 5,16 euros en dépit de l'absence de problème de trésorerie signalée par son président, Didier Delepine, à l'Agefi. Orange perd de son côté 3,85 % à 5,5 euros.Renault et Sodexho Alliance subissent aussi de forts dégagements et abandonnent respectivement 5,44 % à 47,47 euros, et 4,78 % à 35,03 euros.Après avoir perdu plus de 10 % dans la matinée, Cap Gemini se redresse mais reste en territoire négatif avec une perte de 4,63 % à 45,3 euros. Merrill Lynch est passé de " neutre " à " vendre-alléger " à moyen terme sur le titre, tandis que Goldman Sachs abaissait son objectif de cours de 76 à 67 euros et réduisait son estimation de bénéfice de 1 à 0,42 euro par action pour 2002, et de 2,07 à 1,68 euro pour 2003.Les perspectives maussades du secteur des télécommunications pèsent sur Alcatel, qui chute de 3,34 % à 9,83 euros après avoir touché un nouveau plus bas à 9,56.Vivendi Universal perd 4,19 % à 27,88 euros. Sa filiale Canal + a annoncé avoir réglé son différend avec l'opérateur norvégien de télévision Telenor. Ce dernier va reprendre la participation de 50% que la chaîne française détient dans la plate-forme numérique scandinave Canal Digital, pour 290 millions d'euros.Casino cède 1,98 % à 86,45 euros. Fitch Ratings a abaissé la note à long terme du distributeur français en raison des risques liés à sa prise de participation dans Laurus. Le groupe néerlandais a finalisé hier un plan de sauvetage avec Casino et ses banques.Zodiac perd 4,72 % à 24,20 euros après l'annonce d'un repli de 6,7% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2001-2002. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, l'activité est en repli de 0,3%, à 1,13 milliard d'euros.Parmi les rares hausses, Thomson Multimedia a gagné 1,88 % à 23,81 euros, TF1 a progressé de 0,87 % à 29,11 euros et Rémy Cointreau a gagné 3,05 % à 31,8 euros sur des relèvements de recommandation.Johan DeschampsCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :