BP affiche des résultats semblables à ceux des autres pétroliers

Pas de surprise chez BP. Comme attendu et comme les autres groupes pétroliers, le Britannique a vu son résultat chuter presque de moitié au dernier trimestre 2001. A 2,2 milliards de dollars, le bénéfice net hors exceptionnels est ressorti en baisse de 46% sur les 4,09 milliards comptabilisés un an plus tôt. De leur côté les analystes avaient anticipé ce repli et misaient sur un chiffre de 1,75 à 2,55 milliards de dollars.Pour l'ensemble de l'année, le repli des bénéfices (hors exceptionnels) est largement plus limité puisque la baisse est de 7,2% à à 13,18 milliards de dollars. La société reste la plus rentable du Royaume-Uni et versera un dividende de 22 cents par action, contre 20,5 cents au titre de 2000.Ces chiffres ne s'écartent donc pas de la tendance générale affichée par les premières compagnies pétrolières mondiales (voir ci-contre). Les profits d'Exxon Mobil ont reculé de 48% au quatrième trimestre et de 13,5% sur l'année. Quant à Royal Dutch/Shell, les baisses ont été respectivement de 47 et 9%.Il est vrai que les compagnies ont subi les mêmes effets conjugués de trois principaux facteurs: le ralentissement économique global, la baisse des cours du pétrole et du gaz, et enfin un effet de base défavorable suite aux profits record enregistrés au cours de l'exercice 2000. Seul TotalFinaElf, s'est quelque peu détaché du lot, avec un résultat hors exceptionnel en baisse de 2% sur l'exercice. Une des raisons est que, publiant ses comptes en euros, il a pu bénéficier pleinement d'effets de change favorables entre le dollar et l'euro.Pour les mois à venir, les groupes pétroliers se sont montrés prudents. TotalFinaElf a notamment indiqué que le faible niveau des cours du pétrole par rapport au début de l'année 2001 rendait l'environnement moins favorable. BP ne déroge pas à la règle et précise aujourd'hui que la baisse des prix du gaz et du pétrole pourrait durer.A Londres, l'action BP est orientée à la hausse et gagne 0,65% à 545 pence. Une progression inférieure à celle de l'indice européen DJ Stoxx des valeurs du secteur, qui avance de 1,2%.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.