Wendel Investissement en pole position pour le rachat de Legrand

Lundi prochain, le conseil d'administration de Schneider va "autoriser l'ouverture de négociations exclusives avec le consortium dirigé par Wendel Investissement (ex-CGIP) pour le rachat de Legrand" a confirmé ce jeudi un porte-parole du groupe à l'AFP. Rappellons que Schneider réfléchissait entre plusieurs solutions pour se séparer de Legrand: une réintroduction en Bourse, une scission du groupe ou encore, et c'est le scénario le plus probable, un cession à un tiers.Le Financial Times de ce jeudi affirmait que parmi les trois consortiums financiers candidats à la reprise, celui regroupant Wendel Investissement (ex CGIP) et l'américain KKR était donné grand favori, au détriment des deux autres, PAI-CVC Capital Partners et Cinven-BC Partners.Selon les informations du quotidien anglo-saxon, seul le consortium mené par le holding d'Ernest-Antoine Sellière serait tombé d'accord avec Schneider sur le prix et les modalités de la cession de Legrand. Selon des sources proches du dossier, une clause spéciale permettrait à Schneider de revoir les modalités de l'accord au cas où les pourvois en appel de la décision de Bruxelles viendraient remettre en cause le processus de séparation. La négociation ne préjuge pas de la décision finale de Schneider quant aux modalités de sa séparation avec Legrand, a par ailleurs indiqué une source proche du dossier à l'AFP.A la clôture de la Bourse de Paris, l'action CGIP perd 1,32% à 26,25 euros et Schneider recule de 2,74% à 51,45 euros, les investisseurs attendant de connaître les modalités exactes de la cession de Legrand.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.