Le CAC dans ses plus hauts du jour à mi-séance

 |  | 740 mots
Lecture 4 min.
Cette moitié de séance a été marquée par la prudence avant l'assemblée générale du suédois Ericsson et la conférence d'Intel sur ses perspectives à mi-trimestre. L'activité est en outre peu soutenue à un peu plus d'une heure du début du match France-Uruguay.A midi, le CAC 40 gagnait 1,37% à 4.135,52 points, dans un volume d'affaires modéré, inférieur à 1 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice.L'agenda économique de ce jeudi est dominé par l'issue des réunions des conseils de politique monétaire de la Banque d'Angleterre et de la Banque Centrale européenne. Les économistes tablent sur un statu quo en matière de taux dans les deux cas. De l'autre côté de l'Atlantique, le département américain du Travail doit publier, à 14h30, la statistique des inscriptions hebdomadaires au chômage. Les analystes anticipent une baisse à 405.000, contre 410.000 la semaine précédente. Ce chiffre sera suivi avec d'autant plus d'intérêt que les chiffres de l'emploi du mois de mai sont attendus demain.France Télécom est stable à 18,59 euros. Merrill Lynch a dégradé le titre de " neutre " à " alléger/vendre " à court terme. L'opérateur de télécommunications a annoncé ce matin le rachat de 103 millions d'actions Orange à l'allemand E.ON. Ce rachat porte sur un montant de 950 millions d'euros. " En raison du cours actuel des actions Orange, France Télécom n'a pas l'intention de vendre ces actions sur le marché ", indique l'opérateur. Orange grignote 0,18% à 5,62 euros.Vivendi Universal progresse de 2,40% à 31,59 euros. Selon le Times, News Corp serait en passe de racheter Telepiù, la chaîne de télévision à péage détenue par le groupe français en Italie. Un protocole d'accord pourrait aboutir à une fusion entre Telepiù et Stream, coentreprise détenue par News Corp et Telecom Italia.Les autres valeurs technologiques ont reperdu une partie du terrain acquis plus tôt. Des sources de marché font état d'une réduction de la recommandation de Merrill Lynch sur Intel. Les investisseurs attendent par ailleurs de savoir si l'assemblée générale d'Ericsson, prévue cet après-midi, votera l'augmentation de capital de 3,3 milliards d'euros souhaitée par son président. Alcatel gagne 0,42% à 11,85 euros, tandis que STMicroelectronics cède 0,45% à 26,57 euros avant la mise au point d'Intel. Cap Gemini s'apprécie en revanche de 1,95% à 52,40 euros alors que l'américain Oracle a maintenu ses prévisions de résultats pour le quatrième trimestre.Atos Origin poursuit également sa progression avec un gain de 3,85% à 63,35 euros. La SSII continue de bénéficier de l'annonce du rachat des activités de KPMG Consulting en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, qui en font l'un des géants européens du secteur.Axa avance de 1,94% à 20,45 euros. L'assureur a annoncé avoir conclu un accord de principe en vue de l'acquisition par Axa Banque de 100% du capital de Banque Directe, filiale de BNP Paribas, pour environ 60 millions d'euros. La première banque française s'adjuge 0,96% à 57,95 euros.TotalFinaElf reprend 1,58% à 160,80 euros dans le sillage des cours du brut. Goldman Sachs a relevé ses prévisions de bénéfice par action du groupe de 10,54 à 11,12 euros pour 2002 et de 13,15 à 13,36 euros pour 2003.Les valeurs de distribution s'inscrivent en hausse dans le sillage du néerlandais Royal Ahold qui table sur une nouvelle croissance de son bénéfice au deuxième trimestre. Carrefour gagne 1,61% à 53,60 euros et Casino 0,69% à 87,50.TF1 cède 0,70% à 31,22 euros à un peu plus d'une heure du coup d'envoi du match France-Uruguay comptant pour le premier tour de la Coupe du Monde de football. Une défaite de la France serait néfaste à la chaîne qui a acheté l'exclusivité des droits de retransmission de l'événement pour 60 millions d'euros.Les valeurs pharmaceutiques réagissent différemment à l'annonce que l'augmentation des honoraires des médecins sera financée en partie par les laboratoires. Aventis gagne 2,26% à 72,45 euros tandis que Sanofi-Synthélabo recule de 1,68% à 58,40. Des sources de marché évoquent des commentaires défavorables sur le Plavix, un de ses médicaments phares.Vinci progresse de 1,71% à 68,50 euros. Moody's Investors Service a accordé au groupe les notes long terme et court terme Baa1/Prime -2, estimant que les bons résultats enregistrés par Vinci dans l'intégration de ses acquisitions et son bon niveau de rentabilité justifiaient sa décision. Le groupe de BTP tient son assemblée générale aujourd'hui.Enfin, Saint-Gobain, qui réunit également ses actionnaires cet après-midi, gagne 0,38% à 184,60 euros.John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :