Rebond des indices américains

Du côté des publications économiques, les opérateurs ont dû composer avec les dépenses de construction, qui ont stagné sur le mois de juillet, conformément aux attentes des économistes, après avoir enregistré une baisse de 1.7% sur le mois de juin. Du côté des sociétés, Intel progresse malgré les commentaires de Merrill Lynch et CSFB, qui revoient à la baisse leurs estimations de résultats sur le leader des semi-conducteurs.Le Dow Jones clôture en hausse de 1.40% à 8 424.036 points. Le Nasdaq Composite avance de 2.23% à 1 291.98 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 1.74% à 893.34 points.Du côté valeurs, on retiendra Fairchild Semiconductor, qui progresse de 1.05% à 10.60 dollars. Le fabricant de composants électroniques revoit à la baisse ses prévisions de résultats pour le troisième trimestre, invoquant la baisse de la demande et la guerre des prix. Fairchild, qui avait reporté pour le deuxième trimestre une perte de 13 millions de dollars, ou 12 cents par action, pour un chiffre d'affaires de 360.5 millions de dollars, ne table plus sur une progression de ses ventes pour le trimestre en cours mais, tout au mieux, sur une stagnation.Toujours dans le secteur des semi-conducteurs, Intel, après avoir reculé de 4.86% hier, progresse aujourd'hui de 1.58% à 16.11 dollars malgré les commentaires de Merrill Lynch. L'établissement financier revoit à la baisse ses prévisions de résultats pour 2002 et table désormais sur un bénéfice par action de 51 cents contre 55 cents initialement. Les chiffres pour l'exercice 2003 sont également révisés à la baisse de 86 à 76 cents par action. Merrill Lynch reste "Neutre" sur le titre. CSFB revoit également ses prévisions à la baisse et abaisse son objectif de cours de 32 à 21 dollars mais reste, malgré tout, à l'achat sur le titre.General Electric progresse de 0.84% à 28.70 dollars. Le conglomérat annonce le rachat des activités financières de ABB pour un montant de 2.3 milliards de dollars. En marge de cette annonce, Goldman Sachs abaisse ses prévisions de résultats pour l'exercice 2003 de 1.85 à 1.75 dollar. Martin Sankey, l'analyste auteur du rapport, maintient ses prévisions de bénéfices pour 2002  et conserve le titre GE dans la liste des valeurs recommandées.Enfin, Cigna recule de 3.21% à 80 dollars. L'assureur a annoncé qu'il prendrait une charge de 750 millions de dollars sur le troisième trimestre afin de combler les réserves nécessaires à son activité de réassurance.Sur le marché des changes, le dollar se reprend avec les marchés d'actions. L'euro fait les frais de prises de bénéfice et finit la séance en baisse à 0.9915 contre 0.9971 hier. La devise japonaise perd également du terrain après les commentaires de Zembei Mizoguchi du  ministère des Finances, qui a souligné que le gouvernement japonais continue de s'inquiéter d'une appréciation trop rapide du yen. Le yen termine la séance en baisse à 118.01 yens pour un dollar contre 117.04 la veille.Sur les marchés obligataires, après le fort mouvement de détente de la veille, les taux se stabilisent. Le 2 ans se tend à 2.01% contre à 1.98% la veille. Le 5 ans finit la séance inchangé à 3%. Le 10 ans, de son côté, est également inchangé à 3.96%. Jean-Francois Vouillot notre correspondant à New yorkCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.