Le Dow Jones tombe sous les 10.000 points

2 mn

Les marchés s'enfoncent dans le rouge jeudi en début d'après-midi, entraînés par les baisses du Dow Jones sous les 10.000 points, et du Nasdaq qui a baissé sous la barre des 1.700 points avant de se reprendre. Ces deux enfoncements de seuils psychologiques sont liés à l'accumulation de deux types de mauvaises nouvelles. Les unes concernent l'économie générale, les autres les résultats des grandes entreprises, en pleine période de publication pour le premier trimestre 2002.Dans son Livre Beige, la Banque fédérale américaine a exprimé ses inquiétudes sur la solidité de la reprise économique en cours. Selon elle, le marché du travail reste "mou" aux Etats-Unis et les projets d'investissement des entreprises " limités ". Pour la Fed, l'ampleur et la durée de la reprise demeurent difficiles à appréhender. Les marchés s'aperçoivent bien de ce manque de visibilité, car les mauvaises performances de nombre d'entreprises montrent que la reprise ne se concrétise pas encore dans leurs comptes.En Europe, la baisse surprise de l'indicateur allemand Ifo, indicateur de la confiance des entreprises, n'a rien arrangé (lire ci-contre). Celui-ci était attendu en hausse, il est finalement ressorti en baisse de 1 point à 90,5 pour le mois d'avril. Le cabinet Ifo, qui publie cet indice, explique que le secteur manufacturier se stabilise pendant que la demande intérieure et la consommation privée restent faibles. En ce qui concerne les nouvelles propres aux entreprises, le flot des publications de résultats pénalise les valeurs TMT, alors que pour nombre de secteurs, la reprise se fait encore attendre au premier trimestre. Cette séance, les valeurs technologiques sont attaquées suite aux inquiétudes concernant Vodafone, au profit-warning du néerlandais KPNQwest et aux prévisions pessimistes de Cap Gemini et AOL-Time Warner (lire ci-contre).En France, les marchés sont attendus fébriles au moins jusqu'aux élections législatives de début juin. Suite à la présence de Jean-Marie le Pen, candidat de l'extrême-droite, au deuxième tour de l'élection présidentielle, les investisseurs sont inquiets de savoir si le président sortant Jacques Chirac pourra disposer d'une majorité pour gouverner.A la clôture de Paris, l'indice Cac 40 chutait de 1,59% à 4.455,99 points tandis que l'Eurostoxx 50 perdait 1,46% à 3.572,47 points. Dans le même temps, l'indice Dow Jones perdait 0,39% à 9.990,93 points et le Nasdaq Composite 0,05% à 1.712,46 points.latribune.f

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.