Une rentrée à risques

En dépit d'une tentative de reprise depuis un mois, les marchés financiers auront encore une fois subi un été en pente raide : le Stoxx 50 et le CAC 40 ont tous les deux perdu plus d'un quart de leur valeur (précisément 27%) depuis le début de l'année, dont la moitié au cours des seuls mois de juillet et août. Résultat : deux valeurs seulement du Stoxx 50, les défensives et fort résistantes ENI et Novartis, s'en tirent à ce jour avec un léger gain depuis janvier. Du côté de l'indice phare de la Bourse de Paris, les rescapées sont au nombre de quatre : Renault, le récent promu Crédit Agricole, Crédit Lyonnais et Air Liquide. Pas de quoi pavoiser ! Et au regard de la nervosité des opérateurs (-4,5% la semaine passée à Paris), on est en droit de redouter une rentrée sanglante. Incertitudes géopolitiques, parcours erratique du cours du pétrole, manque de clarté des dernières statistiques américaines quant à une reprise de la première économie mondiale : les ingrédients n'augurent rien de bon. Faut-il pour autant se préparer au pire et à un plongeon en chute libre comme celui de septembre 2001, de triste mémoire (-20% en trois semaines) ? Sans doute pas, bien que septembre soit rarement synonyme de fête sur les marchés. Le mois qui commence devrait tout de même marquer un certain retour à la normale avec des volumes moins faméliques, donc des marchés moins otages des hedge funds. Mais cette première semaine s'annonce à haut risque : d'abord les grands indices européens, Stoxx 50 et Euro Stoxx 50, font leur grand nettoyage ce soir. Si les entrants (on parle de Lafarge côté français) vont briller, les sortants risquent de marquer le coup : attention à Alcatel, PPR et Vivendi Universal !

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.