Avenir Telecom gagne plus de 35% depuis lundi

Alors qu'elle avait perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le début du mois de décembre, l'action Avenir Telecom s'offre depuis deux jours un net rebond. Mardi matin, elle progresse de 11,57% à 1,35 euros. Une hausse qui vient s'ajouter au bond en avant de plus de 22% enregistré la veille et qui porte à plus de 36% les gains du titre depuis le début de la semaine.Dans la journée de lundi, le groupe spécialisé dans les produits et les services de télécommunications en Europe a annoncé avoir réalisé une opération de titrisation de créances (*), une pratique qui a pour but de rendre plus liquide le bilan.Concrètement, des investisseurs entrent au capital d'un fonds qui reprend des créances de même nature. Avenir Telecom a donc satisfait à cette règle en créant un "fonds commun de créances (FCC) regroupant les créances des clients de Net Up avec, en préalable, l'absorption par Avenir Telecom de la filiale LGS (nouvellement dénommée Net Up) détentrifce de ces créances", explique-t-il dans son communiqué.Cette opération, réalisée avec 7 banques partenaires et portant sur 43 millions d'euros, s'inscrit dans l'encours global de 81,5 millions d'euros dont dispose le groupe. Du coup, Avenir Telecom annonce qu'il va être en mesure de diminuer son endettement de 50% (la dette financière atteignait 88 millions d'euros à la fin de l'exercice passé). Un événement qui semble aujourd'hui rassurer le marché."Nous avons sécurisé le financement de la branche Internet jusqu'à son arrêt définitif", a indiqué Jean Daniel Beurnier, le président du groupe. La cessation d'activité de cette branche (Net Up) a en effet été décidée l'année dernière (voir ci-contre). Car principalement de son fait, le résultat opérationnel du groupe pour l'exercice 2000/2001 est passé à -78,5 millions d'euros contre +48,3 millions d'euros un an plus tôt. latribune.fr(*)Titrisation: technique en vigueur en France depuis 1988 par laquelle une société sort de son bilan un ensemble de créances similaires et les apporte à un fonds commun de créances - FCC - afin de céder par la suite à des investisseurs des parts de ce fonds. Cette technique présente comme avantage de donner de la liquidité à une partie du bilan et d'améliorer les ratios de l'entreprise.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.