Le CAC 40 hésitant à mi-séance, STM monte, Cap Gemini chute.

En hausse durant l'essentiel de la matinée, le CAC 40 évolue sur une note irrégulière à mi-séance. La faiblesse persistante des valeurs technologiques contrebalance l'impact positif des perspectives favorables annoncées ce matin par STMicroelectronics et son concurrent allemand Infineon.A 12h05, le CAC 40 gagnait 0,13% à 4.565,32 points dans un marché relativement fourni avec près de 1,9 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice. Le volume est notamment gonflé par des débouclements de positions en cette veille de liquidation.L'attentisme des investisseurs est d'autant plus grand que plusieurs entreprises doivent publier leurs résultats trimestriels aujourd'hui, et notamment ExxonMobil, Gillette, Verizon et Lockheed Martin.Sur le plan économique, les six grands instituts allemands de conjoncture ont annoncé ce matin qu'il tablaient sur une croissance de 0,9% du PIB de leur pays cette année, et de 2,4% en 2003. Aucune statistique n'est attendue en provenance des Etats-Unis.Plus forte hausse du CAC 40, STMicroelectronics progresse de 2,51% à 35,49 euros. Le fabricant de semi-conducteurs a annoncé une baisse de son bénéfice net au premier trimestre à 32,9 millions de dollars, en ligne avec les prévisions du marché. Pour le deuxième trimestre, STM table sur une croissance d'environ 10% de son chiffre d'affaires. Le titre bénéficie par ailleurs de la réduction de la perte trimestrielle de son concurrent allemand Infineon. Ce dernier a fait état d'un perte nette de 108 millions d'euros au deuxième trimestre, contre 331 millions un an plus tôt.A l'inverse, Cap Gemini, qui signe la plus forte baisse du CAC 40, recule de 4,51% à 68,75 euros. Après un repli de 5,26% hier, le titre reste affecté par les craintes concernant ses perspectives à deux jours de la publication de son chiffre d'affaires trimestriel.Dassault Systèmes cède 0,39% à 50,90 euros. S'il a enregistré une hausse de 34% de son bénéfice net à 25,3 millions d'euros au premier trimestre, le fabricant de logiciels d'aide à la conception a abaissé de 15 à 13% son objectif de croissance du chiffre d'affaires pour 2002. Il prévoit cependant une hausse de son bénéfice par action à 1,38 euro cette année, contre 0,76 en 2001.Bien orientées en début de séance, les autres valeurs technologiques sont généralement en baisse. Alcatel perd 2,04% à 14,43 euros, Thomson Multimédia 1,34% à 32,39 euros et France Télécom 1,60% à 30,21 euros. L'opérateur de télécom pâtit notamment de l'annonce par Deutsche Telekom que l'exercice 2002 sera encore difficile.Vinci recule de 1,99% à 71,50 euros. Le groupe de BTP a annoncé une émission de 435 millions d'euros d'Oceanes destinée notamment à financer sa prise de participation dans le capital des Autoroutes du Sud de la France.Contre la tendance, le secteur bancaire est à nouveau recherché : BNP Paribas gagne 1,45% à 59,55 euros, la Société Générale 2,01% à 78,60 et le Crédit Lyonnais 0,92% à 48,44 euros.Pinault Printemps Redoute progresse de 1,33% à 129,30 euros après l'annonce d'un repli de 0,9%, à 6,705 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre. Une performance légèrement inférieure aux attentes. Son concurrent LVMH, qui doit publier son chiffre d'affaires du premier trimestre jeudi, s'adjuge 2,39% à 57,90 euros.En dehors du CAC 40, Rémy Cointreau s'adjuge 3,87% à 32,45 euros, dopé par la hausse de 10% de son chiffre d'affaires 2001-2002 à 1,018 milliard d'euros. Le numéro deux français des vins et spiritueux ajoute que la forte progression des ventes de l'ensemble des activités sur le quatrième trimestre (+21%) constitue un facteur d'optimisme pour l'exercice 2002-2003.Club Med abandonne 3,85% à 45 euros après l'annonce d'une émission de 125 millions d'euros d'Oceanes à échéance 2008.Enfin, Millimages bondit de 17,06% à 11,46 euros. Le producteur de dessins animés a annoncé une hausse de 61% de son résultat 2001 à 5 millions d'euros.John WiburgCopyright Invest
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.