Vivendi toujours en baisse après les révélations sur Cegetel

 |  | 371 mots
Lecture 2 min.
Des révélations de la Tribune de vendredi ont mit fin à la semaine haussière de Vivendi Universal, dont l'action avait regagné 37% en quatre séances. Vendredi dernier, elle perdait en clôture 3% à 13 euros. Et elle reculait encore de plus de 4% lundi en clôture, à 12,44 euros.Selon la Tribune de vendredi, un rapport d'expert comptable (lire ci-contre) indiquait que Cegetel a refusé de prolonger ses "concours financiers courants" à sa maison mère, à la demande de l'opérateur britannique BT, actionnaire de Cegetel à hauteur de 26%. Les concours financiers sont des prêts à taux préférentiels que les sociétés d'un même groupe peuvent se consentir. Sous la pression de son actionnaire anglais, Cegetel a donc exigé de VU le remboursement de ses prêts pour une somme de 920 millions d'euros.Citant une source proche du dossier, la Tribune expliquait que "BT s'inquiétait que Cegetel ne s'expose trop aux difficultés de sa maison-mère". L'arrêt, à fin juin, de "l'aide" de Cegetel à VU a été confirmée par les deux groupes. Selon la Tribune, cette situation a été à l'origine de la dégradation des notes de VU par les agences Moody's et Standard & Poor's, précipitant ainsi l'éviction de Jean-Marie Messier.Le rapport d'expert-comptable pointait enfin les défaillances de communication de l'ancien PDG de VU, notamment sur les programmes de cession. "Certaines opérations données comme certaines ne l'étaient pas du tout", notamment le désengagement de l'opérateur polonais Elektrim.Seul point rassurant du rapport, le fait que les dégradations de notation de VU, qui ont pour conséquence de renchérir le coût du crédit, n'ont engendré que 81 millions d'euros de charges financières au mois d'août. Le rapport annonce aussi que la première ligne de crédit de 1 milliard d'euros obtenue début juillet n'a toujours pas été utilisée.La vague de rachats à bon compte sur Vivendi, après sa dégringolade suite aux résultats semestriels, n'a donc pas duré. Le prochain rendez-vos majeur sera, dans un mois le 25 septembre, le dévoilement du plan stratégique de l'équipe Fourtou. Mais d'ici là, d'autres rumeurs ou déclarations peuvent affecter l'action.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :