Le CAC repasse dans le rouge avec les TMT

3 mn

La Bourse de Paris est étale à mi-séance, affectée par le retournement à la baisse des valeurs technologiques alors que les contrats futures sur indices américains laissent entrevoir un recul de Wall Street cet après-midi. Le marché est également affecté par les craintes liées aux tensions persistantes au Proche-Orient et au Cachemire. Jack Straw, le secrétaire britannique au Foreign Office, estime d'ailleurs qu'il existe un risque réel de conflit nucléaire entre l'Inde et le Pakistan à propos cette région revendiquée par les deux Etats. La hausse surprise de la consommation des ménages français en avril permet à l'indice de limiter ses pertes. A 12h35, le CAC 40 cédait 0,14% à 4.320,37 points dans un volume d'affaires limité d'environ 1,1 milliard d'euros traités sur l'indice.Outre le PIB allemand et la consommation des ménages français, l'actualité macro-économique de ce jeudi comprend deux statistiques américaines, attendues à 14h30 : les commandes de biens durables d'avril et les inscriptions hebdomadaires au chômage. Les économistes tablent sur une hausse de 0,5% des commandes et sur 410.000 nouvelles demandes d'allocations chômage.La cotation de la Cie des Alpes est suspendue dans l'attente d'un communiqué. Le groupe Grévin & Cie, dont les titres sont également suspendus, a annoncé avoir été saisi d'un projet d'offre publique d'achat de la part de l'exploitant de remontées mécaniques.En hausse ce matin dans le sillage du Nasdaq, les valeurs technologiques s'inscrivent désormais en baisse: Alcatel cède 0,23% à 13 euros. L'équipementier de télécommunications a confirmé ce matin la suppression de 450 emplois dans sa division américaine. STMicroelectronics perd 0,19% à 31,25 euros, Cap Gemini 4,22% à 54,45.France Télécom recule de 1,70% à 20,20 euros. La Commerzbank recommande la valeur à l'achat avec un objectif de cours de 30 euros. La banque justifie son conseil par les "solides fondamentaux" de l'opérateur. Orange gagne 0,35% à 5,74 euros tandis que Bouyges, maison-mère de Bouygues Télécom, gagne 0,30% à 30,30.Vivendi Universal avance de 4,06% à 33,04 euros alors que les rumeurs de cession de Vivendi Environnement vont bon train. Selon Le Monde daté de vendredi, le groupe de médias envisage de céder 15% de sa filiale, plus 7% en actions nouvelles. Le titre du groupe de médias est également entouré en raison d'anticipations d'un départ de Jean-Marie Messier, alimentées par les propos en ce sens de Claude Bébéar.TotalFinaElf prend 0,42% à 166,90 euros dans le sillage de la hausse du contrat juillet sur le Brent à Londres, à 25,78 dollars le baril.EADS s'octroie 3,40% à 17,62 euros. Rainer Hertrich, le co-président du groupe, a déclaré que le numéro un européen de l'aéronautique pourrait dépasser son objectif de résultat d'exploitation de 1,2 milliard d'euros cette année.Lagardère gagne 0,47% à 49,24 euros. Le groupe a décidé d'augmenter de 5% à 0,82 euro le dividende versé au titre de l'exercice 2001, alors qu'il devait initialement être maintenu à 0,78 euro.Peugeot progresse de 1,19% à 59,70 euros. Pierre Peugeot, président du holding familial contrôlant le groupe, a déclaré à Automotive News Europe qu'il envisageait d'en reprendre la majorité. A l'inverse, Renault perd 1,64% à 54,10 euros. Le groupe s'apprête à lancer un emprunt " benchmark " en euros, d'une durée de sept ans, selon Deutsche Bank et SG Investment Banking, chefs de file de l'opération. Ce type d'emprunt avoisine généralement les 500 millions d'euros.Plus forte hausse du SRD, Completel Europe rebondit de 31,58% à 0,25 euro après sa récente chute consécutive à la démission de son président et de son directeur financier.Technip-Coflexip chute de 19,65% à 126,80 euros, signant ainsi la plus forte baisse du SRD. Le titre est affecté par le recul des résultats trimestriels. Le groupe parapétrolier a abaissé ses objectifs 2002 et table sur un chiffre d'affaires équivalent à celui de l'an dernier. Dexia a d'ailleurs dégradé la valeur d' "achat" à "alléger".Rhodia abandonne 1,68% à 11,72 euros alors que JP Morgan a abaissé sa recommandation de "performance en ligne" à "sous-performance". La banque d'affaires note que le groupe chimique a surperformé le marché de 40%, mais indique que cette performance ne tient pas compte de sa situation financière incertaine.Enfin, Dexia, qui doit publier ses résultats du premier trimestre après la clôture, cède 0,61% à 18 euros.John WiburgCopyright Invest

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.