Le CAC rebondit avec France Télécom et Vivendi

 |   |  458  mots
Si les investisseurs se disent soulagés par la réélection de Jacques Chirac, ils restent dans l'expectative des élections législatives dont ils espèrent qu'elles ne se solderont pas par une nouvelle cohabitation. Le marché reste en outre coiffé par l'apathie des valeurs technologiques en dépit du rebond de France Télécom. A 9h45, le CAC 40 gagnait 0,42% à 4.373,14 points.Faute de donnée économique majeure en provenance des Etats-Unis ce lundi, l'attention des intervenants se porte à nouveau sur les valeurs récemment " massacrées " comme France Télécom et Vivendi Universal. L'attentisme devrait cependant rester de mise à la veille de la réunion du conseil de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (FOMC). Si les économistes tablent sur un statu quo en matière de taux, ils surveilleront de près le communiqué accompagnant la décision de la Fed dans l'espoir d'y lire une inclination à durcir ou non sa politique monétaire dans les prochains mois. L'attention des investisseurs devrait également se porter sur l'Allemagne où le syndicat IG Metall a appelé à la grève pour la première fois depuis 1995.France Télécom rebondit de 1,44% à 23,20 euros après avoir touché son plus bas historique vendredi.Vivendi Universal reprend 0,98% à 31,83 euros. Le groupe a indiqué que le déclassement de sa dette par Moodys' n'avait " aucun impact sur la situation de liquidité " du groupe de médias.Les valeurs technologiques connaissant des fortunes diverses après le recul de 1,93% du Nasdaq. Alcatel est stable à 12,68 euros. Le titre de l'équipementier devrait rester sous pression alors que l'américain Cisco Systems doit publier ses résultats trimestriels demain. Thomson Multimédia perd 0,59% à 28,77 et Cap Gemini prend à 0,66% 60,90 euros. STMicroelectronics avance pour sa part de 2,11% à 31,98 euros. ASML a remporté un contrat de plus de 200 millions d'euros en Asie. Le fabricant néerlandais d'équipements pour les semi-conducteurs a par ailleurs indiqué constater des signes de reprise du secteur.EADS progresse de 0,90% à 16,80 euros. La maison-mère d'Airbus a réaffirmé sa prévision d'une amélioration de 10% de son chiffre d'affaires d'ici à 2004 et son objectif de livrer 300 avions cette année.Alstom s'adjuge 0,69% à 14,55 euros après l'annonce de l'obtention d'un contrat de 450 millions d'euros auprès de GDF pour la construction d'une centrale au gaz.TotalFinaElf perd 0,71% à 168,50 euros. Le gouvernement irakien a annoncé qu'il allait reprendre, le 8 mai, ses exportations de pétrole. Bagdad avait suspendu ses livraisons de brut le 8 avril en signe de protestation contre l'offensive de l'armée israélienne dans les territoires sous administration palestinienne.La CNP cède 0,48% à 41,30 euros tandis que Bouygues et les AGF gagnent respectivement 2,76% à 31,70 euros et 1,66% à 55,05. Les trois groupes doivent publier leurs chiffres d'affaires trimestriels après la clôture.John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :