Paris monte derrière Wall Street, Vivendi recherché

 |  | 381 mots
Soutenu par la progression de Wall Street la veille, le CAC 40 a ouvert en hausse de 0,77% à 4.375,23 points. Outre les critères économiques, le marché est une nouvelle fois animé par les anticipations de retrait partiel de l'eau de la part de Vivendi Universal. Les valeurs technologiques sont également bien orientées grâce à la hausse de 1,44% du Nasdaq. En revanche, Dexia s'inscrit en forte baisse en dépit de résultats meilleurs qu'attendus. A 9h25, le CAC 40 gagnait 0,73% à 4.373,09 points.Conforme aux prévisions, la hausse de 0,4% du PIB de la France au premier trimestre ne devrait guère avoir d'impact sur le marché, qui attend, vers 14h30, la deuxième estimation de celui des Etats-Unis sur les trois premiers mois de l'année. Le consensus de 59 économistes interrogés par Bloomberg table sur une révision en hausse de la croissance américaine à 6%, contre 5,8% annoncé en première estimation.Jeudi, Wall Street a terminé en hausse une séance maussade, essentiellement soutenue par la hausse de 1,1% des commandes de biens durables en avril (+2,9% hors transport). Le Dow Jones a gagné 0,57% à 10.216,08 points et le Nasdaq Composite 1,44% à 1.697,63. Le S&P 500, qui sert de référence aux gérants de fonds a progressé de 1,02% à 1.097,08 points.Plus forte hausse de l'indice, Vivendi Universal progresse de 3,46% à 34,65 euros. Selon la presse, le groupe envisage une cession de 20% de Vivendi Environnement, opération qui passerait par le biais d'une augmentation de capital. Contrôlé à 44% par VU, l'opérateur de télécoms Cegetel a annoncé qu'il cédera cette année ses participations en Pologne, en Hongrie, au Kenya et en Egypte.Dexia chute de 8,56% à 16,55 euros en dépit de la hausse de 5,6% de son bénéfice au premier trimestre, un résultat légèrement supérieur aux 390 millions attendus par les analystes. BNP Paribas a abaissé sa recommandation sur le titre de "surperformance" à "neutre", estimant que les résultats sont décevants en termes de revenus pour les divisions banque de détail et gestion financière.Les valeurs technologiques font preuve de fermeté à l'image d'Alcatel (+2,46% à 13,32 euros) et de France Télécom (+3,33% à 21,70 euros).Enfin, LVMH s'adjuge 2,06% à 59,55 euros alors que Goldman Sachs a placé le titre sur sa liste de valeurs recommandées avec un objectif de cours de 72 euros. John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :