Une émission d'Océane pèse sur l'action Havas Advertising

 |  | 461 mots
Lecture 2 min.
Les Océane (obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles et/ou existantes) ont le vent en poupe. Beaucoup ont récemment été proposées aux investisseurs et après notamment Péchiney, Vinci ou le Club Med, c'est au tour d'Havas Advertising de procéder à une émission. Celle-ci portera sur 350 à 450 millions d'euros suivant l'exercice ou non de la clause d'extension et de la traditionelle option de sur-allocation. Les Océane, qui arriveront à échéance le premier janvier 2009, comporteront une prime de 30 à 35% sur le cours de l'action au moment de la fixation des conditions définitives. Leur rendement actuariel brut sera compris entre 4 et 4,5%.Elles seront convertibles à tout moment à raison d'une action par obligation et l'émetteur pourra effectuer un remboursement anticipé dès 2005 si le cours de l'action excède 125% du prix de remboursement anticipé. L'opération sera proposée au public du 14 au 16 mai, mais le placement pourra être clos à n'importe quel moment sans préavis.Cette émission dirigé par SG Investment Banking provoque déjà des arbitrages. En milieu d'après-midi, l'action lâche 5,8% à 7,96 euros. Début mars, elle était remontée au-dessus des 10 euros sur des espoirs de reprise du marché publicitaire. Mais l'imminence de cette reprise semblant discutable au vu du discours pessimiste de plusieurs grands groupes, les investisseurs ont rapidement fait machine arrière. D'autant que des rumeurs d'acquisitions (démenties par la société) ont été évoquées par la presse (voir ci-contre). Du coup, et malgré un sursaut dû au maintien de ses prévisions la semaine dernière (voir ci-contre), le titre reste très près des 8 euros. Une zone qui, pour lui, constitue un seuil depuis le mois de novembre.latribune.frErreur de la COBAvant la confirmation de l'opération par Havas Advertising, les premiers chiffres qui ont été évoqués faisaient notamment état d'une prime de 27 à 32% et d'un taux de rendement actuariel de 3,125 à 3,625%. Il s'agissait en fait d'une erreur de communication de la Commission des opérations de Bourse. "La COB souhaite corriger l'information diffusée par erreur au relevé de décision quotidien en date du 13 mai, relative à une émission d'Océane de la société Havas Advertising (visa n° 02-533 en date du 13 mai 2002). Il ne s'agit en fait que d'un projet, soumis à l'enregistrement de la Commission dans le cadre d'une procédure de visa préliminaire et qui nécessite une confirmation de l'émetteur en cas de décision effective de lancement de l'opération", a indiqué un rectificatif du gendarme de la Bourse. L'opération a bien été confirmée par la suite mais pas avec les mêmes modalités. Ce qui explique les différences entre les premiers chiffres fournis et les modalités retenues par Havas Advertising.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :