Wanadoo espère être rentable en 2003

Fort d'un chiffre d'affaires semestriel consolidé en hausse de 33% à 918 millions d'euros, Nicolas Dufourcq, le PDG de Wanadoo, a annoncé ce mardi matin que la filiale Internet de France Télécom a enregistré un "Ebitda positif" (Excédent brut d'exploitation) de 29 millions d'euros à fin juin. Le PDG n'a pas pour autant donné plus de détails, les résultats du premier semestre devant en effet être publiés officiellement au mois de septembre. L'activité des six premiers mois de l'année a été tirée par le "pôle Internet", en progression de 69% (52% hors acquisition de Freeserve), alors que la branche "annuaires" n'a crû que de 7% à périmètre constant, ce qui est considéré par les analystes comme une performance satisfaisante dans la conjoncture actuelle. Sur le deuxième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 35% et a atteint 507 millions d'euros. Cette croissance semestrielle est attribuée au triplement de la base clients haut-débit en Europe, qui représente 833.000 clients à fin juin contre 270.000 au 30 juin 2001. Selon le groupe, le premier semestre confirme la tendance pour l'année 2002, et devrait permettre d'atteindre les objectifs de 8 millions d'abonnés actifs en Europe et 30% de croissance du chiffre d'affaires. Nicolas Dufourcq s'est félicité de "l'application méthodique du business plan de Wanadoo" pour expliquer ces performances.Après une année 2002 en redressement, 2003 devrait ensuite être celle de la rentabilité pour Wanadoo, qui espère dégager un résultat net et un free cash flow positif."Wanadoo est vraiment la valeur défensive du secteur de l'Internet", estime un courtier interrogé par l'AFP. "Le fait qu'ils prévoient de revenir à la rentabilité est une performance en soi", indique-t-il.Si les résultats semestriels et cette tendance se confirment, le titre Wanadoo pourrait bien retrouver des couleurs après avoir perdu plus de 20% en un an.A l'ouverture de la Bourse de Paris, l'action grimpait de plus de 5%. En clôture, le titre résiste au retournement parisien, et termine en hausse de 4,18% à 4,74 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.