Le rebond a fait long feu

La défiance à l'égard des pratiques comptables des grandes entreprises continue donc de peser sur les marchés, dans un environnement macroéconomique toujours incertain. A mi-séance, l'indice phare parisien évolue sur les niveaux de clôture de vendredi soir, à 4.246,21 points, en hausse de 0,02%.L'embellie qui dominait à l'ouverture des marchés européens n'aura pas duré plus de la matinée. Peu à peu, les gains de l'indice CAC 40, qui ouvrait pourtant en hausse de plus de 0,6%, porté par la progression de Wall Street en fin de séance vendredi, se sont progressivement érodés, jusqu'à disparaître purement et simplement à la mi-séance, où l'indice vedette est stable à 4.246,21 points. Le scepticisme qui pèse sur les marchés d'actions depuis plusieurs semaines, alimenté par les interrogations sur les pratiques comptables des grandes entreprises, continue donc de l'emporter.Les valeurs technologiques, qui profitaient ce matin d'achats à bon compte après la hausse de 0,48% du Nasdaq vendredi, restent bien orientées. Au SRD, Wanadoo gagne 4,09% à 5,60 euros, porté par la recommandation de JP Morgan qui conseille désormais l'achat fort du titre. Oberthur prend 2,72% à 6,04 euros et Soitec 2,39% à 20,58 euros. Même Thomson Multimédia avance de 0,24% , malgré la perspective d'un placement de titres pouvant atteindre 1,5 milliard d'euros la semaine prochaine. Mais, parmi ces valeurs TMT, c'est surtout la performance des valeurs médias qui retient l'attention : +2% pour TF1, +3,64% pour Havas Advertising et +2,62% pour NRJ Group. La Deutsche Bank a relevé son conseil sur le secteur à "surpondérer", tandis que Lehman Brothers a augmenté la part des médias dans son portefeuille européen.PPR accuse la plus mauvaise performance de l'indice CAC 40, affecté par un article du Financial Times, qui affirme que le groupe de distribution pourrait renoncer jusqu'en 2005 à l'objectif d'une croissance annuelle de 15 à 20% de son bénéfice. Le titre recule de 2,58% à 113,50 euros. Toujours dans le CAC, Schneider cède 1,97% à 52,30 euros, accusant le coup de la publication par Legrand, qui reste encore sa filiale à 98%, de résultats décevants pour 2001. Legrand avance de 1,53% à 179,50 euros.Thales cède 0,96% à 37,04 euros. Le Président d'EADS, Philippe Camus, a indiqué dans un entretien aux Echos qu'il n'envisage pas de rapprochement avec le groupe d'électronique civile et de défense, préférant chercher un partenaire aux Etats-Unis. De son côté, EADS, qui a annoncé que sa branche défense devrait être rentable cette année, gagne 1,57% à 13,61 euros.Montupet gagne 3,31% à 12,80 euros. L'équipementier automobile a annoncé une hausse de 16% de ses ventes en 2001, conformément à ses objectifs.Européenne de Casinos cède 0,23% à 66 euros. Son conseil d'administration a décidé d'accepter l'offre publique d'achat du groupe Accor (+0,18% à 39,67 euros).Enfin, BHV gagne 0,77% à 131 euros après l'annonce du départ du président du directoire, Gilles Oudot. Sa maison-mère, Galeries Lafayette, cède 0,15% à 133,70 euros.Christine CousseauCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.