La chute de France Télécom pèse sur le CAC

 |  | 578 mots
Lecture 3 min.
Les valeurs TMT continuent de peser sur l'ensemble de la cote. Le CAC 40 recule de 0,8% à 4.294 points. Les opérateurs devraient rester très prudents en attendant la publication cette semaine de plusieurs statistiques importantes aux Etats-Unis. L'évolution des ventes au détail du mois d'avril sera connue demain. Mercredi seront dévoilés les chiffres relatifs à la production industrielle et l'indice des prix à la consommation et vendredi sera publiée la balance commerciale du mois de mars. Les résultats trimestriels des sociétés sont très attendus. Après le bon résultat trimestriel de Cisco Systems la semaine dernière, les opérateurs attendent maintenant la publication, demain, des résultats trimestriels d'Applied Materials, fabricant de machines pour le secteur des semi-conducteurs. Dans les salles de marchés, les opérateurs surveillent toujours les valeurs télécoms. France Télécom, qui a chuté de 10% vendredi, abandonne encore 3,1% ce matin à 19,97 euros. Les investisseurs craignent un possible rachat de Mobilcom qui obligerait l'opérateur à lancer une augmentation de capital. L'action France Télécom affiche une moins-value de 28% par rapport à son cours d'introduction de 27,75 euros d'octobre 1997.Orange recule de 3,1% à 5,32 euros. STM, Alcatel, Cap Gemini, TMM perdent plus de 2%.A la hausse, les valeurs du CAC 40 sont peu nombreuses. Thales gagne 1%. Vinci progresse de 1% à 70,95 euros.Vivendi Environnement va vendre sa participation de 17% dans Philadelphia Suburb avec à la clé une plus-value estimée à 280 millions de dollars. L'action perd 0,2% à 37,15 euros. Castorama fait aussi l'objet d'une attention particulière. L'action est en hausse de 2,2% à 63,5 euros. D'après le Sunday Telegraph, la maison-mère Kingfisher serait sur le point de fusionner avec sa filiale française. Des précisions à ce sujet pourraient être données avant la réunion, jeudi, des actionnaires de Castorama. L'Adam de Colette Neuville a demandé à la justice de mettre sous séquestre les 25% des titres Rhodia détenu par Aventis. Par ailleurs, un actionnaire important du groupe a réclamé un  recentrage radical des activité du chimiste. Rhodia gagne 0,3% à 12,16 euros et Aventis cède 0,53% à 75,1 euros. Le Financial Times souligne par ailleurs que l'éditeur britannique de jeux vidéos Eidos pourrait faire l'objet d'une OPA de la part d'Ubi Soft. L'action Eidos a perdu près de 54% depuis le début de l'année et constitue désormais une proie attrayante. L'action Ubi Soft perd 0,8% à 30,1 euros.Technip-Cofexip a obtenu un contrat de la part de Saudi Arabian Oil pour la conception et la construction d'une usine de soufre sur le site de la raffinerie de Ryad en Arabie Saoudite. Le montant de ce contrat n'a pas été dévoilé. L'action stagne à 154 euros. A noter aussi Geodis qui a enregistré au premier trimestre une baisse de 8,4% de son chiffre d'affaires à 814,6 millions d'euros. Soitec a annoncé, ce matin, un bénéfice de 22 millions d'euros pour l'exercice 2001-2002 qui s'est achevé le 31 mars contre 4,1 millions d'euros lors de l'exercice précédent.  Le titre progresse de 3% à 13,9 euros.Le transporteur Norbert Dentressangle a réalisé au premier trimestre un chiffre d'affaires de 259 millions d'euros, en hausse de 7,2% par rapport à la même période de l'exercice précédent. L'action avance timidement de 0,4% à 26,1 euros. Air France publiera son chiffre d'affaires 2001-2002 après la clôture de la séance. Sagem attendra aussi ce moment pour dévoiler l'évolution de ses ventes au premier trimestre. Enfin, au chapitre des assemblées générales, Essilor et Galeries Lafayette réuniront aujourd'hui leurs actionnaires. Eric MaubanCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :