Le marché sera attentif à la marge de Publicis

La marge: c'est le maître mot lorsque l'on évoque les résultats de Publicis. C'est d'ailleurs sur des craintes concernant la marge opérationnelle que le titre a chuté la semaine passée (voir ci-contre). Le Wall Street Journal indiquait alors que l'objectif de 15% pour 2003 serait difficile à réaliser. Et l'article a eu un tel impact en Bourse que le PDG de Publicis, Maurice Lévy, a dû intervenir pour rappeler au marché que cet objectif était toujours d'actualité (voir communiqué ci-contre).Les résultats semestriels publiés ce soir devraient donc eux-aussi être placés sous le signe de la marge. Et dans ce domaine, le groupe ne devrait pas trop mal s'en sortir. Certes, les revenus publiés en août ont déçu (voir ci-contre). La marge brute* a stagné (+0,3%) au deuxième trimestre, limitant à 2,4% sa progression sur l'ensemble du semestre (1,176 milliard d'euros). Néanmoins, le groupe a su réagir aux difficultés du marché en mettant notamment l'accent sur les réductions de coûts.Dès lors, les analystes du consensus Reuters attendent un Ebit (proche du résultat d'exploitation) en progression. Après les 149 millions d'euros du premier semestre 2001, ils misent désormais sur un chiffre compris entre 150,3 et 162 millions d'euros. Ce qui représente un niveau moyen de 154 millions d'euros (+3,36%). D'après ces pronostics, la marge opérationnelle de la société devrait donc s'établir entre 12,8 et 13,8%. Un chiffre à comparer aux 13% obtenus sur le premier semestre de l'exercice précédent. Au-delà de ce résultat, le marché s'attardera aussi sur les perspectives du groupe. Car sur l'année, Publicis prévoit au moins d'égaler les 14,1% de 2001. Ce qui nécessitera une amélioration de sa rentabilité sur les six derniers mois.Enfin, les investisseurs n'oublieront certainement pas de regarder où en est le groupe avec son objectif de marge opérationnelle de 15% pour 2003. A ce titre, les nouvelles sur l'intégration de Bcom3, et surtout sur les synergies attendues de ce rapprochement, auront leur importance. Car aujourd'hui, ni Publicis ni Bcom3 n'atteignent cette barre des 15% de marge opérationnelle.Avant la présentation des résultats, le marché se montre encore prudent vis-à-vis du groupe. L'action Publicis avance de 1,44% à 21,20 euros, dans un marché qui progresse de près de 3%.*Marge brute: plus que le chiffre d'affaires, elle est le véritable indicateur des revenus des groupes de publicité. Elle correspond au chiffre d'affaires, duquel sont retranchés les achats d'espaces.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.