Axa ne redécolle pas

 |  | 465 mots
Lecture 2 min.
Le groupe Axa a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 2,5% au premier trimestre 2002 à 21,1 milliards d'euros, contre 20,6 milliards d'euros pour la même période de 2001, selon un avis paru lundi au Balo. A données comparables, la hausse du chiffre d'affaires s'établit à 1,9%. Le pôle assurances du groupe a généré un chiffre d'affaires de 19,9 milliards d'euros, contre 19,4 milliards un an plus tôt, en progression de 2,7%.En "assurance vie, épargne, retraite", Axa a enregistré un retrait de 1,8% de son activité à 12,1 milliards d'euros au premier trimestre 2002, contre 12,3 milliards en 2001.La branche "assurance dommages" a progressé de 1,1% (4,1% à données comparables) à 5,07 milliards d'euros, contre 5 milliards d'euros un an plus tôt. L'activité d'assurance internationale a progressé de 34,2% sur les trois premiers mois de 2002 (24,3% à données comparables) à 2,7 milliards d'euros, contre 2 milliards d'euros en 2001. Les services financiers du groupe affichent un chiffre d'affaires stable à 1,17 milliard d'euros, mais en recul de 4,6% à données comparables.Au début du mois, Henri de Castries, président du directoire d'Axa, lors de l'assemblée générale des actionnaires, a réaffirmé son objectif de croissance d'au moins 20% du résultat opérationnel. Mais le 9 mai dernier, le titre Axa a été dégradé par les analystes de JP Morgan qui ont abaissé leurs prévisions de bénéfice par action en 2002 et 2003, respectivement de 3 et 5%. "Nous pensons maintenant que les bénéfices d'exploitation remonteront plus vite que prévu, mais que la croissance des bénéfices nets sera moindre qu'attendu car les gains réalisés sont plus faibles", avait indiqué Michael Huttner, analyste cité par l'AFP. Le spécialiste a réduit son objectif de cours de 28 à 27 euros.La valeur perd 5% depuis le début de l'année, alors que le groupe a plutôt bien encaissé le choc du 11 septembre (lire ci-contre). Mais, à la différence de ses deux concurrents AGF et CNP, son activité d'assurance vie ne progresse pas au premier trimestre (lire ci-contre). "Nous nous attendons à une baisse de 10% (du chiffre d'affaires assurance vie en France), contre une hausse de 8% annoncée par AGF et 13% par CNP", indiquait ainsi l'analyste de JP Morgan.Depuis le début de l'année 2002, la valeur a perdu 5% sur fond de défiance des investisseurs après l'année noire 2001, et de tensions avec sa filiale Axa Corporate Solutions, spécialisée dans les "grands risques". On apprend par ailleurs, en fin de séance, qu'AXA Private Equity, filiale de gestion du groupe AXA dans les investissements non cotés, annonce se retirer du dossier d'acquisition du groupe Drouot. Cette décision serait motivée par la difficulté à réunir au tour du projet la majorité des commissaires-priseurs, indique l'agence AOF.A la clôture de ce lundi, le titre Axa perd 0,67% à 22,40 euros.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :