Repli limité à 1 % en toute fin de séance

Après avoir passé une partie de la matinée en territoire positif, le CAC 40 est repassé dans le rouge vers 11 heures avant d'accroître ses pertes dans le milieu de l'après-midi. Au pire de la séance, l'indice abandonnait 2,3 % mais, à la clôture, le repli est limité à 1,02 % grâce à la résistance des places américaines. Ce soir le CAC 40 termine à 3.819,01 points dans un volume d'échanges faible de 3,3 milliards d'euros. Malmené pendant toute la séance, Sodexho-Alliance termine la journée sur un repli de 9,02 % à 33,78 euros. Le groupe a publié un chiffre d'affaires sur 9 mois décevant, notamment en termes de prévisions de croissance interne. Le spécialiste de la restauration collective a par ailleurs annoncé avoir obtenu deux contrats totalisant 881 millions de dollars auprès des Marines américains.Les opérateurs de télécommunications sont aussi affectés. Alcatel perd 2,24 % à 6,55 euros, alors qu'il chutait de plus de 10 % après l'annonce de sa dégradation au rang de " junk bond " par Moody's. De son côté, France Télécom abandonne 4,68 % à 14,25 euros. Selon L'Agefi, France Télécom a fait état d'un besoin de 15 à 20 milliards d'euros pour assainir son bilan. Sa filiale Orange concède 5,29 % à 4,83 euros mais Equant gagne 16,31 % à 7,7 euros alors que certains boursiers estiment que le fournisseur de transmissions à haut débit devrait bénéficier des déboires de WorldCom et de KPNQwest.Parmi les autres TMT,  Dassault Systèmes abandonne 1,92 % à 43,86 euros et hors CAC 40, Altran chute de 14,34 % à 22,05 euros.A l'opposé, Infogrames inscrit la meilleure performance du SRD avec un gain de 17,58 % à 4,9 euros. La valeur a profité de rumeurs sur des intérêts supposés de Sega.Vivendi Environnement abandonne 0,21 % à 29,07 euros. La filiale de VU a annoncé hier soir son intention de se désengager définitivement de la compagnie des eaux américaine Philadelphia Suburban Corp. (PSC) en cédant en une fois sa participation de 16%. Sur la base du cours de clôture de PSC hier à New York, VE pourrait tirer près de 211 millions de dollars de cette cession, avant paiement des honoraires des banques d'affaires réalisant l'opération.EADS recule de 0,34 % à 17,34 euros. La compagnie aérienne australienne Virgin Blue hésite entre l'achat de nouveaux Boeing et le remplacement de l'intégralité de sa flotte par des Airbus.En dehors du CAC, Alstom avance de 1,89% à 10,8 euros. Lehman Brothers a relevé son opinion sur la valeur de " performance en ligne " à " achat ", et relevé son objectif de cours de 10 à 18 euros. Le groupe a déclaré ne pas être intéressé par la reprise de tout ou partie de l'allemand Babcock Borsig, démentant ainsi les informations du Financial Times Deutschland.Enfin, la cotation de  LVL Medical est toujours impossible compte tenu de l'importance des ordres de vente. Selon Le Figaro économie, les négociations en cours entre la société d'aide médicale à domicile et la Cnam concernant une erreur de tarification auraient échoué. L'accord à l'amiable espéré par LVL prévoyait la rétrocession de 4,4 millions d'euros. Selon certaines sources, " l'erreur de tarification s'étendrait à d'autres produits que l'oxygène ". La prochaine étude du dossier est renvoyée à septembre. Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.